La décision est prise : vous allez arrêter la pilule pour fonder une famille ! Combien de temps devrez-vous patienter avant de tomber enceinte ? Devez-vous consulter pour faciliter les choses ? Berceau magique répond aujourd’hui à toutes vos questions.Arrêter-pilule-contraceptive

Quand arrêter la pilule pour tomber enceinte ?

Les gynécologues s’entendent sur le fait qu’il est primordial de terminer une plaquette de pilules, avant de mettre de côté ce contraceptif. Si en théorie, la fécondation est possible dès la première ovulation suivant l’arrêt de la pilule, les études démontrent que la majorité des couples attendent environ un an avant une grossesse. En effet, s’il est avéré que la pilule n’a aucune influence négative sur la fertilité, il faudrait laisser au corps féminin le temps de se retrouver et de se stabiliser.

À ce propos, il existe deux écoles : les spécialistes qui encouragent les essais dès l’arrêt de la pilule, et ceux qui recommandent de patienter quelques cycles avant de planifier une grossesse. Ces derniers estiment que la qualité de la muqueuse utérine s’améliore après plusieurs ovulations. Cela favoriserait la nidation. À l’inverse, il n’a pas été avéré scientifiquement qu’une grossesse survenant précocement après l’arrêt de la pilule était davantage menacée par une fausse couche.

Faut-il être suivie lors de l’arrêt de la pilule ?

Votre désir d’enfant se fait de plus en plus pressant, mais vous souhaitez faire les choses dans les règles pour mettre toutes les chances de votre côté. Ainsi, nous vous suggérons de consulter votre gynécologue ou votre médecin généraliste pour une rencontre préconceptionnelle, avant même l’arrêt de votre pilule. Ce rendez-vous, auquel vous devez vous rendre avec votre partenaire, a pour objet de dresser un bilan médical.

Effectivement, l’arrêt d’un contraceptif et des rapports sexuels réguliers ne suffisent pas à provoquer une grossesse. La qualité des spermatozoïdes de l’homme et des ovocytes de la femme entrent eux aussi en jeu. C’est pourquoi vos antécédents médicaux respectifs seront scrutés et qu’une prise de sang vous sera prescrite afin de vérifier que vous êtes immunisée contre la toxoplasmose et la rubéole. Mais les obstétriciens ne sont pas les seuls spécialistes que nous vous recommandons de voir :  une petite visite chez le dentiste est à prévoir. Retrouvez nos conseils sur cet article dédié.

Si après 12 mois d’essai infructueux – et 6 mois pour les couples de plus de 35 ans – bébé ne pointe pas le bout de son nez, consultez un spécialiste qui pourra comprendre quels sont les obstacles à la conception.

Crédit photo : Pixabay