Dernièrement votre bout de chou refuse le biberon et vous vous demandez que faire ? Pour quelles raisons ne veut-il plus boire sa boisson favorite ? Est-ce de votre faute ? Berceau magique vous aide à identifier le motif de son refus et vous indique comment l’encourager à reprendre goût au biberon.Bébé ne veut plus boire de lait

Pourquoi bébé refuse le biberon ?

Un refus momentané

Parfois le fond du problème n’est pas aussi catastrophique que vous le pensez. Il se peut que le refus de votre enfant de prendre sa tétée au biberon, soit seulement momentané : température du lait trop chaude, tétine qui écoule difficilement les liquides qu’il faudra remplacer, lait en poudre périmé ou dont la qualité a été altérée par l’air… Toutes ces petites choses peuvent ainsi perturber votre nourrisson et expliquer son refus de s’alimenter au biberon.

Un changement de comportement chez bébé

Une autre façon d’expliquer le refus de votre bout de chou de prendre sa tétée au biberon serait un malaise de sa part. Peut-être votre enfant est-il affecté par un rhume, une otite, un mal de gorge ? En effet, un enfant malade se montrera moins enclin à se nourrir, car perturbé.

Si ce n’est pas le cas, essayez de déterminer si votre enfant se trouve dans un environnement propice aux repas. Par cela, nous entendons qu’il se trouve dans une pièce calme où il peut tranquillement se délecter de son biberon sans être perturbé par des nuisances extérieures. En effet, un nourrisson distrait par le bruit de la télévision ou attiré par les faits et gestes de son grand frère ne se concentrera pas sur son repas.

Enfin, il est probable que votre enfant refuse de téter au biberon, car vous avez brusquement arrêté de l’allaiter au sein, sans qu’il n’ait eu le temps de s’habituer. C’est pour cette raison que l’allaitement mixte doit être réalisé dans des conditions idéales pour les tout-petits.

Bébé ne se satisfait plus du lait

Si vous avez entamé sa diversification alimentaire, il se peut que bébé soit tout simplement « calé » par les autres aliments dont il s’est délecté au cours de son repas. En effet, l’introduction de nourriture solide peut prendre davantage de place dans son estomac.

Par ailleurs, sa palette de goût s’étant étoffée et appréciant cela, peut-être ne trouve-t-il plus autant d’intérêt à boire du lait, alors que chaque jour il découvre de nouveaux aliments encore plus gourmands ! Si c’est le cas, nous vous recommandons d’espacer sa prise d’aliments solides du liquide d’environ une demi-heure. Si son intérêt pour le lait ne revient toujours pas, vous pouvez alors lui proposer un plat supplémentaire lacté comme un yaourt.  Accompagnez cela d’un biberon ou d’un peu d’eau afin de vérifier s’il a soif.

Crédit photo : Flickr