De sa naissance jusqu’au moment où bébé entamera sa diversification alimentaire, vous vous demandez à quel besoin en lait vous devez exactement répondre. Berceau magique fait le point avec vous et vous indique quelle quantité de lait à donner à votre bambin, et à quel âge.

Besoins en lait de bébé

Quelle quantité de lait à la naissance ?

À sa venue au monde, l’alimentation de votre bout de chou est uniquement composée de lait.

  • Pour les mamans qui allaitent leur bout de chou au sein, elles n’ont pas tellement de questions à vous poser : la consommation de lait se fait à la demande. C’est donc bébé qui impose son rythme (environ toutes les 2h30) et la quantité de lait qu’il souhaite boire.
  • Pour les mamans qui donnent le biberon, celles-ci doivent préparer environ 6 biberons de lait 1er âge. À ce moment-là, un nourrisson consomme en moyenne 650 ml par jour. Toutefois, ces chiffres doivent être lus avec du recul. En effet, certains nouveau-nés ont un plus gros appétit que d’autres. Il est donc inutile de forcer votre bout de chou s’il ne semble plus avoir faim !

Quelle quantité de lait de 2 à 4 mois ?

À partir de l’âge de 2 mois, quelques changements s’opèrent autour de la consommation de lait de votre enfant. Ses besoins nutritionnels s’accroissent et il peut boire jusqu’à 750 ml de lait 1er âge par jour, répartis en 5 ou 6 biberons à doser selon ses préférences.

Puis lorsqu’il entamera sa diversification alimentaire, autour de l’âge de 5 mois, bébé  consommera entre 750 et 900 ml quotidiennement, répartis en 4 biberons. Une fois encore, ces données ne sont pas à prendre au pied de la lettre : il vous faudra adapter ces quantités selon les besoins de votre bambin.

Quelle quantité de lait après 6 mois ?

À partir de l’âge de 6 mois, bébé se délectera de délicieux petits pots, mais aussi de nouveaux produits laitiers comme du fromage blanc ou des yaourts. Par conséquent, vous pourrez réduire sa consommation de lait 2ème âge de 900 à 600 ml jusqu’à sa première bougie. À mesure qu’il étoffera sa palette gustative, sa prise de lait diminuera pour ne représenter plus que 500 ml de lait de croissance entre l’âge d’un et trois ans.

Pour les tout-petits nourris au sein, si leur besoin en lait diminue, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille arrêter totalement de leur donner la tétée. Selon l’OMS, il est conseillé d’allaiter votre bout de chou jusqu’à l’âge de 2 ans.

Nous tenons toutefois à vous rappeler que toutes ces indications sont à prendre avec du recul. En effet, chaque bambin étant unique, il est vivement recommandé de consulter votre pédiatre en cas de questions sur son alimentation, notamment si votre nourrisson est né prématurément ou s’il présente des problèmes de poids. Vous recevrez alors les conseils adéquats à son régime alimentaire.

Crédit photo : Ergobaby