Comment-adopterSe-préparer-à-l'adoptionAccueil-enfant-adopté

Chaque année, 4 500 enfants sont adoptés en France. Le choix de l’adoption est souvent plus mûri que celui d’une grossesse naturelle, parce qu’il demande beaucoup d’efforts et nécessite de la patience. Le sésame enfin obtenu, les futurs parents traversent des phases de joie, d’angoisse, d’émerveillement, de doutes… Rassurez-vous, devenir parents adoptifs est aussi bouleversant que de devenir parents biologiques. Seulement le constat est que vous êtes peu armés pour faire face à ce rêve qui devient réalité. Ainsi, Berceau Magique va vous aider à mettre toutes les chances de votre côté afin de faciliter l’acclimatation de votre enfant au sein de sa nouvelle famille.

Préparez-vous à l’adoption et son lot d’émotions

Si vous avez fait le choix d’adopter un enfant, ce dernier lui ne vous a pas réellement choisi. Qu’il ait vécu avec sa famille biologique ou qu’il ait été abandonné à la naissance, il ne parviendra pas à s’attacher instantanément à vous car il a un deuil à faire. N’oubliez pas que l’amour n’est pas automatique ; votre relation se construira donc lentement et traversera plusieurs phases.

La phase 1 : la lune de miel

Les premiers jours de cohabitation seront probablement source d’un bonheur infini. Un bonheur que vous n’auriez même pas espéré. L’enfant, soudain inhibé du sentiment d’abandon qui l’animait se montrera calme auprès de vous.

La phase 2 : le test

L’enfant va peu à peu comprendre qu’il a intégré un cadre stable et définitif. Il commence à réellement s’attacher à ses nouveaux parents, sans pour autant se délaisser des ses carences. Il va alors se mettre à tester votre amour, à savoir continuerez-vous de l’aimer s’il fait des bêtises ? Cette période peut durer quelques semaines voire plus selon le traumatisme vécu par l’enfant. Dans ce dernier cas, votre lien affectif sera fragile, malgré votre attitude positive. Laissez-lui donc le temps de vous adopter en retour.

Préparez-vous à l’adoption en tant que couple

Les statistiques sont formelles : l’arrivée d’un enfant biologique ou par adoption, représente le plus grand test de stabilité d’un couple. Un fort pourcentage de séparation se produit l’année après l’arrivée de l’enfant. De couple d’amoureux, vous devenez  un couple parental devant répondre aux besoins d’une troisième personne. Cela peut être source de conflits comme de fatigue, menant à de nouvelles confrontations.

Apprenez donc à relativiser et à intégrer qu’une famille heureuse n’est pas une famille sans problème, mais une famille qui parvient à faire face aux difficultés en communiquant.

Préparez votre entourage à l’adoption

Vous devez impérativement préparer vos proches à l’arrivée de votre nouvel enfant. S’il est amené à les côtoyer, il ne doit pas sentir qu’il est perçu différemment. Évitez cependant les scènes de liesse, qui pourrait avoir l’effet contraire. Présentez-lui petit à petit ses cousins, ses oncles, ses tantes, pour qu’il s’adapte.

Aussi n’essayez pas de disséquer son comportement dans les moindres détails. A l’arrivée de leur enfant, certains parents s’émerveillent de sa sociabilité et sa facilité en public. Si pour un enfant biologique cela se traduit par un sentiment de sécurité, pour un enfant adopté cela peut signifier un trouble de l’attachement. C’est-à-dire qu’il considère les adultes comme égaux dans son cœur. C’est pourquoi il est important de laisser le temps à son enfant de vous percevoir, ainsi que ses frères et sœurs comme référents.

 Préparez votre enfant adopté au changement

L’adoption c’est la rencontre de deux mondes, deux cultures. N’essayez donc pas de lui faire oublier ses racines, mais construisez sa nouvelle vie ensemble. Soutenez-le afin qu’il fasse face à ses insécurités. Ayant dans la plupart des cas était confronté à divers traumatismes, ses blessures invisibles requièrent de votre part un accompagnement. Par exemple, laissez-le s’impliquer dans la décoration de sa chambre. Ses choix vous surprendront probablement, cependant montrez-vous présents, sans le juger.

Crédit photo : Flickr