Pas convaincus par l’instruction dispensée à l’école ? Vous avez décidé que vos tout-petits viendraient resserrer les rangs des 40 000 enfants scolarisés à la maison ? Avec l’instruction en famille (IEF) : ni notes, ni contraintes ne feront partie du programme ! Berceau magique vous donne quelques conseils pour que parents et enfants s’épanouissent !

école-à-la-maison

Comment fonctionne l’école à la maison ?

Il est avéré que l’instruction à domicile est davantage autonome et indépendante. L’enfant est placé au cœur de l’apprentissage : il découvre, apprend et comprend à son rythme. Chaque jour passant, il va établir les connexions entre les différentes matières qu’il étudie. Le rôle du parent-professeur est de guider son bout de chou afin qu’il raisonne par lui-même.

Quelles sont les qualités indispensables pour enseigner ?

La pédagogie est primordiale afin de proposer le meilleur apprentissage à son et ses enfant(s). Le papa ou la maman qui se dévoue à cette mission doit se montrer à l’écoute et faire preuve de curiosité voire même de créativité, afin de pousser « ses élèves » à aller le plus loin dans la compréhension du sujet abordé. Des sorties à thème peuvent être organisées pour permettre à l’enfant de s’ouvrir à d’autres horizons.

D’autre part, le parent doit être en mesure de se distancer affectivement, afin de gérer les potentiels conflits avec une approche constructive. Cela, dans le but que des valeurs telles que la solidarité se développent, a contrario d’un esprit trop compétitif que l’on reproche souvent au système scolaire « normal » trop formaté.

La socialisation à la maison ?

Si l’école traditionnelle ne propose pas un suivi individualisé, elle apprend aux enfants à vivre les uns avec les autres. Intégrés au sein d’un groupe, ils sont obligés de suivre des règles pour prendre la parole en classe, dans le partage de la cour de récréation, à la cantine lors du déjeuner. Bref, ils comprennent les contraintes du vivre ensemble.

En revanche, cela ne signifie pas que l’instruction en famille va rendre votre tout-petit associable, et qu’il ne parviendra jamais à s’intégrer dans la société. Si votre enfant est scolarisé à la maison, ce n’est pas parce que vous souhaitez le couper du monde, mais parce que vous refusez un enseignement de masse qui pourrait ne pas lui correspondre. Si comme la plupart des enfants, le vôtre participe régulièrement à des activités extérieures artistiques et/ou sportives, votre enfant s’en sortira très bien et ne manquera pas de petits camarades !

Comment est évaluée la scolarité à domicile ?

Bien que Jules Ferry ait rendu l’instruction obligatoire de 6 à 16 ans, la loi indique qu’elle « peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l’un d’entre eux, ou toute personne de leur choix. ». L’école à la maison est donc totalement légale, à condition d’en informer chaque année le maire et l’inspecteur d’académie. Des contrôles pédagogiques sont réalisés chaque année par des inspecteurs de l’Éducation nationale.

Crédit photo : Pixabay