Bébé ne sera pas là avant encore plusieurs mois, mais vous souhaitez faire sa connaissance le plus rapidement possible. L’haptonomie, qui est aussi une méthode de préparation à l’accouchement, va vous permettre d’entrer tactilement en contact avec votre futur enfant.Découvrir-l'haptonomie

Qu’est-ce que l’haptonomie ?

L’haptonomie, qui tire ses origines des termes grecs hapsis et nomos, est une discipline mieux connue sous le nom du «toucher affectif». Grâce à une combinaison de caresses et de contacts ciblés sur la paroi du ventre et sur l’utérus, les parents parviennent à échanger avec leur enfant à naître. Mise en pratique par le médecin néerlandais Frans Veldman, cette méthode permet au bébé in utero de s’épanouir et d’être plus autonome à la naissance.

Faire participer le futur papa

L’haptonomie est une incroyable expérience qui se vit à trois, ou plus en cas de grossesse multiple ! En effet, lorsque le futur père prodigue des gestes tendres sur le ventre de la maman, le bébé perçoit ces mouvements emplis de douceur comme de véritables preuves d’amour. Indéniablement, ce rituel permet de tisser des liens profonds entre le père et son enfant à naître. De plus, en ajoutant aux gestes la parole, l’attachement devient encore plus fort. Il a été démontré que le timbre grave de la voix masculine est plus enclin à traverser le liquide amniotique : bébé entend donc son papa lui parler.

Comment se déroule les séances d’haptonomie ?

De manière générale, on peut envisager les séances d’haptonomie à partir du 4ème mois de grossesse. Guidés par une sage-femme, les parents apprennent à reproduire les gestes qui permettent d’entrer en contact avec bébé. Il peut s’agir de pressions, de caresses ou d’effleurements, qui invitent l’enfant à réagir et répondre : il vient se blottir, réalise de folles cabrioles et gigote  à mesure que les mains se déplacent !

En ce qui concerne la prise en charge, la Sécurité sociale vous remboursera 7 séances, au titre de la préparation à l’accouchement.

Comment l’haptonomie aide-t-elle à accoucher ?

L’haptonomie en plus de préparer bébé à sa venue au monde permet à la future maman d’appréhender sereinement l’accouchement. Effectivement, le praticien enseigne toujours au futur papa les gestes qui apaiseront la mère au moment de la naissance. Ainsi, pour soulager la douleur engendrée par les contractions, le futur papa pourra s’asseoir en tailleur derrière sa compagne, puis enrouler ses jambes autour des siennes, afin de la bercer. Cela aura pour conséquence positive de la détendre physiquement et psychologiquement.

Par ailleurs, lorsque bébé se présente par le siège, l’haptonomie permet de faire bouger bébé afin qu’il aille dans une meilleure position, via la réalisation de pressions.

Enfin, après l’accouchement, l’haptonomie permet à la jeune maman de retrouver confiance vis à vis de son corps. En outre, le toucher affectif permet de prévenir le baby-blues. En effet, les séances post-partum permettent de rassurer les mères, en les familiarisant avec les nouveaux gestes du quotidien : porter bébé, le changer, aider l’enfant à prendre conscience de son corps…

Crédit photo : Flickr