Vous l’ignorez sûrement, mais il existe une étape plus stressante pour les parents que celle du choix du mode de garde : ce sont les premiers jours de garde ! Ils se posent dix mille questions qui leur gâchent le sommeil de toute façon réduit à peau de chagrin depuis l’arrivée de Bébé : avons-nous bien choisi ? Bébé s’habituera-t-il ? Arrivera-t-il à faire la sieste avec d’autres enfants ? Est-ce qu’il mangera sainement ?

premier-jour-creche

Dédramatiser la rentrée

Pour réussir ce grand passage, commencez par maîtriser vos angoisses, en vous disant que, généralement, la rentrée se passe moins bien pour Maman que pour Bébé. D’autant plus que les crèches, collectives ou familiales, sont strictement réglementées en France.
À la crèche, votre enfant sera dans un environnement sécurisé, spécialement conçu pour les enfants en bas âge. Au fur et à mesure de sa croissance, il va apprendre à explorer de nouveaux jeux, à se faire ses premiers copains et à apprendre des chansons et des comptines.

N’hésitez pas à visiter la crèche et à poser toutes les questions qui vous taraudent.

L’adaptation, une étape nécessaire

Il est important de savoir que la rentrée de Bébé ne se fait pas facilement, du jour au lendemain. Il est nécessaire de prévoir une période d’adaptation de quelques jours au moins, pendant lesquels Bébé va s’habituer progressivement à son nouvel environnement : par exemple, une heure au début, où bébé reste avec sa maman ou son papa pour découvrir la crèche, deux heures le lendemain, une demi-journée le surlendemain… Dites-vous aussi que si vous êtes détendu(e) et confiant(e), l’enfant le sentira et s’adaptera plus facilement.

Il ne faut pas prolonger la séparation : Maman ou Papa dit à Bébé qu’ils se retrouveront le soir, lui disent au revoir et s’en vont. Plus ce moment délicat dure, plus il est difficile de l’accepter. Cela ne veut pas dire, bien, sûr, que l’on doit « lâcher » l’enfant et partir tout de suite, comme si on le fuyait !

Si l’enfant a un doudou ou une sucette, il ne faut pas l’oublier, car il/ elle sera d’un grand secours pour passer le cap de la rentrée.

Même si Bébé fait sa seconde rentrée, attendez-vous à ce qu’il pleure un peu au début : les vacances étant passées par là, il lui faudra un temps de réadaptation. Vous pouvez aussi préparer l’enfant à la rentrée, en lui proposant la lecture des livres sur le sujet, comme le dernier numéro de Popi.

Côte pratique, renseignez-vous des objets et aliments que vous devez apporter. Généralement, on vous demandera d’apporter les couches et un change complet. Les vêtements doivent être marqués (avec un marquer spécial pour les textiles) au nom de l’enfant. Certains psychologues pensent qu’un album avec les photos de la famille aidera l’enfant à mieux s’adapter.