Durant l’été, le moustique est l’ennemi numéro 1 des petits comme des grands. S’ils parviennent à nous tenir éveillés toute la nuit à cause de leur bruit intempestif, ils sont aussi redoutés pour leur piqûre qui laissent sur la peau de vilaines marques. Comment protéger les bébés sensibles des moustiques ? Berceau magique vous renseigne pour faire face à ces horripilants insectes volants.Les répulsifs anti-moustiques pour bébé

Comment protéger bébé des moustiques ?

S’équiper d’une moustiquaire ou d’un ventilateur

Avant l’âge de 2 ans et demi, les professionnels de la santé prohibent le recours à quelconque produit de type chimique pour protéger les tout-petits des moustiques. En effet, ceux-ci sont considérés nocifs et peuvent engendrer d’éventuelles intoxications. L’une des deux solutions naturelles qui est alors préconisée est l’installation de moustiquaires. Aussi, pour les sorties en plein air, sachez qu’il existe des moustiquaires pouvant être placées sur une poussette. Concernant les ventilateurs, ils sont recommandés car les moustiques ne parviennent pas à voler à contre-courant.

Moustiquaire landau couffin

Moustiquaire landau couffin

Voile moustiquaire

Voile moustiquaire

Moustiquaire intégrale

Moustiquaire intégrale

Les répulsifs anti-moustiques

À partir de 2 ans et demi, votre pharmacien peut vous recommander l’utilisation d’une solution anti-moustiques. Formulées pour être adaptées à la peau fragile de nos bouts de chou, ces répulsifs peuvent être vaporisés sur les vêtements de vos enfants, ou même sur la moustiquaire entourant son lit. En revanche, vous vous en doutez, il est fortement déconseillé d’appliquer ce type de produit directement sur la peau de votre progéniture, pour cause de potentielles réactions allergiques. À noter qu’un anti-moustique dispose d’une efficacité de 7 à 8 heures en moyenne. N’oubliez de réitérer l’application au-delà de ce laps de temps.

Concernant, les autres types de répulsifs vendus en supermarchés tels que les bracelets anti-insectes, les raquettes électriques, ou encore les prises à ultrasons, ils ne sont pas recommandés par le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP).

Les huiles essentielles comme répulsifs ?

Dans un article consacré aux huiles essentielles pour les futures mamans, et un autre sur la naturopathie, nous vous avions vanté les mérites de ces petites solutions naturelles ; sachez que la citronnelle et la menthe poivrée sont très efficaces contre les moustiques. Vous pouvez donc placer quelques gouttes sur le rebord de vos fenêtres afin de décourager les nuisibles, ou bien imbiber un petit bout de tissu et le placer aux abords du berceau de votre enfant. Encore une fois, nous vous déconseillons d’appliquer de l’huile essentielle directement sur la peau de votre bout de chou ou tout simplement à sa portée (mains ou bouche). Par ailleurs, sachez que les huiles essentielles ont une action très limitée dans le temps, pensez donc à renouveler régulièrement votre action.

Comment réagir en cas de piqûre de moustique ?

  • Avant l’âge de 2 ans et demi : généralement, les boutons de moustiques ne démangent pas tant que cela les enfants à cet âge-là. Cependant, si c’est le cas, n’hésitez pas à masser la piqûre de votre enfant à l’aide d’une crème apaisante et désinfectante qui vous sera conseillée par votre pharmacien.
  • Après 2 ans et demi : votre enfant est généralement plus sensible aux piqûres de moustiques. Ainsi, s’il s’est beaucoup gratté et que sa plaie s’est infectée, désinfectez-la à l’aide de biseptine ou d’eau vinaigrée. Dans le cas où le bouton deviendrait jaune et qu’une croûte s’est formée, votre médecin peut vous prescrire un antibiotique qui évitera une cicatrice.

Crédit photo : Pixabay