Séparée du père de votre nouveau-né, vous souhaitez tout mettre en place afin d’apaiser les tensions et permettre à votre bébé de grandir dans un foyer aimant. L’équipe de Berceau Magique vous livre ses conseils pour gérer au mieux cette situation.gérer l'absence d'un père

Prendre la décision de se séparer

Votre situation n’est pas isolée, il arrive très régulièrement que des couples se remettent en question après l’arrivée d’un premier bébé. Avant de vous décider, laissez-vous le temps de peser le pour et le contre, et de déterminer si une thérapie conjugale est envisageable. Après tout, la naissance d’un enfant fait passer le couple du statut d’amants à parents. Ajoutez à cela la fatigue et une panoplie de nouvelles responsabilités, difficile de se familiariser à ce nouveau quotidien.

Si finalement vous ne parvenez pas à trouver d’autre issue, faites alors en sorte de trouver, dans la mesure du possible, un mode de garde qui conviennent à chaque partie et surtout à l’enfant. Quand ce dernier sera en âge de le comprendre, vous lui expliquerez ensemble la situation simplement : “papa et maman étaient très fâchés l’un envers l’autre”.

Enfin, en dépit de vos différends, montrez-vous toujours cordiaux et respectueux quand vous serez en présence de votre enfant. Vous n’imaginez pas à quel point c’est important pour votre tout-petit de savoir qu’un jour vous vous êtes aimés si fort que vous avez décidé de fonder une famille ensemble !

Gérer l’absence totale du père

Il n’y a pas seulement le cas où les parents ne s’entendent plus et décident donc de divorcer. Malheureusement, il arrive que dans certains foyers le père quitte le domicile avant ou après l’arrivée du nouveau-né. Ainsi, dans le cas où celui-ci aurait totalement disparu de la circulation, et qu’il est certain qu’il ne refasse pas surface pour s’impliquer dans l’éducation et la vie de son enfant, il est important que votre bout de chou puisse recevoir un accompagnement. En effet, malgré tous les efforts dont vous ferez preuve, vous ne parviendrez jamais réellement à combler le vide causé par l’absence d’une figure paternelle.

Comment se comporter au quotidien ?

Bien que cela soit tentant, il ne faut pas tomber dans le piège de dénigrer le comportement de votre ex conjoint face à votre tout-petit. Les enfants disposent d’une grande imagination, et il se pourrait que le vôtre puisse croire qu’il est fautif. Après tout, c’est quand il est venu au monde que votre couple a implosé. Ainsi tentez au mieux de rassurer votre bout de chou, afin qu’il comprenne qu’il n’est pas la cause de votre rupture.

Votre enfant a besoin de verbaliser la situation

Si en dépit de vos efforts, vous remarquez que votre bout de chou a du mal à vivre l’absence de son père : il est susceptible et se met en colère facilement, il souffre de troubles du sommeil et particulièrement de terreurs nocturnes, il a des difficultés avec la propreté, alors permettez-lui d’en discuter seul à seul avec son pédiatre ou le psychologue de l’école. Cela lui fera un grand bien de pouvoir s’adresser avec une personne externe en qui il a confiance.

Ne remplacez pas son père par votre nouveau compagnon

Même si la séparation a eu lieu lorsque votre bébé n’avait seulement que quelques mois ou avant sa naissance, vous ne devez en aucun cas lui faire croire que votre nouveau compagnon est son papa. En effet, un enfant dispose d’une mémoire affective, et il s’y trouve des souvenirs indélébiles.

La paternité en plus d’être génétique est aussi symbolique, et on ne peut pas mentir à son enfant parce que l’on croit le protéger. Ainsi, pour permettre à votre bout de chou et votre nouveau conjoint de trouver leur place dans cette famille recomposée, n’hésitez pas à consulter notre article dédié.

Crédit photo de couverture : Storksak