Bébé a le nez qui coule, il mange peu, et il semble éprouver du mal à respirer : ne serait-il pas enrhumé ? Avec les températures qui s’amenuisent et l’hiver qui s’installe, il est probable que votre enfant ait attrapé son tout premier rhume. Ne paniquez pas, bien que son état vous alarme particulièrement, souvenez-vous qu’un rhume reste bénin. Berceau magique vous livre ses conseils afin de soigner le rhume de votre bout de chou !Bébé est enrhumé

Qu’est-ce qu’un rhume ?

Le rhume est une infection de la bouche, du nez et de la gorge par un virus. Il touche souvent les nourrissons car leur système immunitaire est encore faible et doit se renforcer. Les rhumes se propagent de différentes manières : la toux, au contact des mains ou bien par un éternuement.

Quels sont les symptômes du rhume chez les tout-petits ?

A cet âge-ci, le rhume peut durer jusqu’à deux semaines. Voici une liste des principaux symptômes que vous pourriez retrouver chez votre enfant, si vous suspectez un rhume : de la fièvre (jusqu’à 38 °C), des maux de gorge, un nez bouché et qui coule, une diminution de l’appétit, les yeux rougis, un comportement agité, ou bien un gonflement des ganglions (sur le cou et la nuque).

Comment soigner le rhume de votre bébé ?

Si le rhume de votre enfant va progressivement s’estomper, il est primordial que vous réalisiez quelques gestes au quotidien afin de soulager, puis peu à peu le soigner. Voici nos principaux conseils :

  • Maintenez une température ambiante autour de 20 °C.
  • Bébé étant incapable de se moucher, vous devrez l’aider à évacuer ce qui le gêne : faites l’acquisition d’un mouche-bébé, appliquez une pommade décongestionnante sur sa poitrine et son dos, ou bien faites-lui respirer à distance raisonnable un peu de vapeur d’eau (à l’aide d’un humidificateur).
  • Vous pouvez aussi essayer le spray d’eau de mer ou le sérum physiologique.
  • Si son nez est rougi à force d’être nettoyé, pensez à appliquer un produit assez hydratant afin de soulager ses tiraillements. La vaseline donne souvent un excellent résultat.
  • Veillez à ce qu’il dorme suffisamment. Pour l’aider à mieux respirer durant son sommeil, relevez légèrement la tête de son lit.
  • Hydratez votre bébé autant que possible : cela va contribuer à faire tomber sa fièvre. Donnez-lui le sein ou le biberon s’il est tout petit, ou bien proposez-lui de l’eau s’il a entamé sa diversification alimentaire.
  • Favorisez les activités calmes. Cela ne signifie par pour autant que bébé doit rester coucher tout la journée.
  • Ne donnez jamais à votre enfant des médicaments qui ne lui auraient pas été prescrits pas un médecin.

Quand consulter votre pédiatre ?

Si le rhume de votre bébé vous inquiète trop et que l’efficacité des mesures que vous avez prises vous paraît trop faible, n’hésitez pas à rendre visite à votre pédiatre. Inquiétez-vous particulièrement si sa respiration est sifflante, s’il boit et urine peu, s’il semble éprouver une douleur aux oreilles, s’il vomit ou a la diarrhée. Si votre nourrisson est âgé de plus de trois mois, il sera en mesure de lui administrer du paracétamol.

Comment protéger votre bébé contre un nouveau rhume ?

On considère que les enfants qui jouissent de l’allaitement maternel disposent de plus nombreux anticorps afin de lutter contre les infections telles que le rhume. Dans tous les cas, vous devez veiller à tenir votre bout de chou éloigné de toute personne pouvant être malade. Aussi, il est primordial que vous adoptiez une hygiène irréprochable afin de limiter le risque de propagation : lavez-vous automatiquement les mains avant de prendre votre tout-petit dans vos bras. Enfin, nous vous conseillons de tenir votre enfant éloigné des fumeurs, puisqu’une exposition prolongée à la fumée augmenterait les risques de rhumes à répétition.

Crédit photo : Pixabay