La superfécondation hétéroparentale est un phénomène biologique surprenant, en rapport avec la gémellité. En effet, on parle de superfécondation lorsqu’une femme donne naissance à des jumeaux de pères différents. Berceau magique vous décrit aujourd’hui ce qu’est ce drôle de phénomène.La superfécondation

Qu’est-ce que la superfécondation ?

La superfécondation est souvent caricaturée dans les revues médicales par des jumeaux dissemblables : un bébé noir et un bébé blanc, nés de pères différents. Si le sujet fait parfois la Une des faits divers, il n’est pourtant pas si inédit. En effet, une naissance sur 12 de faux de jumeaux serait concernée.

Si généralement une femme n’ovule qu’une seule fois par mois, il est scientifiquement prouvé qu’elle est en mesure d’ovuler à plusieurs reprises au cours d’un même cycle menstruel. Dans ce cas, s’il arrive qu’elle ait des rapports avec deux partenaires distincts dans un laps de temps réduit, il est possible que deux ovules soient fécondés par des spermatozoïdes provenant de ces deux relations sexuelles différentes. Bien que nés le même jour, ces « faux-jumeaux » sont d’autant plus demi-frères.

Aux Etats-Unis, la procréation médicalement assistée a contribué à la superfécondation. Notamment, dans le cas des couples homosexuels, où les deux hommes contribuent à la donation de sperme.

Comment déceler la superfécondation ?

Lorsque la dissemblance entre les deux nourrissons n’est pas flagrante, comme dans l’exemple caricatural que nous vous donnions précédemment, le test de paternité s’avère être le moyen le plus efficace de déceler la superfécondation. En effet, on estime aujourd’hui il n’existe aucun test plus fiable que celui de l’ADN.

Superfétation et superfécondation

  • La superfétation est l’implantation d’une seconde grossesse dans un utérus contenant déjà une première grossesse en développement.
  • La superfécondation est la fécondation de deux ovules ou plus par des spermatozoïdes provenant de mâles différents.

La superfétation se produit lors de la conception des jumeaux hétérozygotes. C’est-à-dire que deux ovules maternels sont fécondés en même temps (ou quelques jours après) par deux spermatozoïdes d’un même partenaire masculin. Messieurs, ne sombrez pas dans la paranoïa si vous trouvez que vos bambins ne ressemblent pas comme deux gouttes d’eau ! Il ne s’agit pas toujours de superfécondation.

Crédit photo : Pixabay