Dans les représentations traditionnelles, le berceau a toujours tenu un rôle d’accueil du nourrisson. Associé au bercement, il assure le bien-être de l’enfant et le prépare à un sommeil réparateur, nécessaire à son repos et à celui de sa famille.

L’origine du berceau

 » Berceau  » est probablement un mot d’origine gauloise, qui signifiait balancer. Il joue alors au sens propre, comme au sens figuré, un rôle essentiel de protecteur. Cependant, le berceau est aussi porteur d’un tout autre enjeu dans la première moitié du XIXe siècle. En effet, il s’agit aussi d’une demande forte de la part des différentes autorités (médecins, théologiens, moralisateurs) de bannir la cohabitation au sein du même lit entre enfants et parents, afin de proscrire les risques d’étouffement et d’infanticide.

La forme

Le berceau, à l’époque en osier, était conçu comme une coque protectrice et avait la forme de l’utérus de la maman. Le fond arrondi était défini afin de permettre le balancement, avec un cerceau de protection pour y fixer un léger tissu éloignant les insectes.

La symbolique

Le berceau a souvent la forme d’un petit bateau ou d’une nacelle. Il est porteur de la symbolique du voyage de la vie. L’enfant a traversé les eaux maternelles, il va traverser celles de la vie. Cette métaphore du voyage et des eaux, se retrouve dans la mythologie avec Romulus et Remus, abandonnés dans leur berceau sur les eaux du Tibre, il s’échoue sur le bord du fleuve, une louve les allaite, un berger les recueille et Romulus fonde Rome. Autre berceau fameux, il y a deux mille ans, un couple cherche une maternité… Tout est plein, une bergerie leur ouvre les bras. Le nouveau-né est déposé dans une mangeoire, en forme de nacelle…

Extrait du sujet de Pascal Pistacio, diffusé le 29 mars 2005 dans l’émission les maternelles.

Notre sélection de berceaux

berceau suspendu

Berceau suspendu

berceau à capote

Berceau à capote

berceau artisanal

Berceau artisanal

berceau à roulettes

Berceau à roulettes