Avez-vous déjà entendu parler de l’atelier du futur papa, la première « école pour futurs papas » ? Ce n’est pas un mythe, cette formation existe depuis quatre ans et a été créée par Gilles Vaquier de Labaume, dans le but de donner aux papas en devenir toutes les clés pour assumer leur paternité sans crainte… et bluffer leur moitié !

Nous avons rencontré Gilles, qui s’est prêté au jeu de l’interview afin de nous en dire plus sur son concept d’atelier qui a décidément tout pour plaire !

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Gilles Vaquier de Labaume, 46 ans, formateur en pharmacie depuis 10 ans, créateur et gérant de l’Atelier du futur papa, le premier concept de formation à la parentalité dédié aux futurs pères, ouvert depuis 4 ans.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de fonder votre « L’atelier du futur papa » ?

J’ai eu l’idée de crée cette « école des papas » car je me suis aperçu qu’il y avait un écart immense entre le fait de devenir père et le fait de l’être vraiment.
Je me suis rendu compte que si l’on n’était pas préparé, les enfants grandissant très vite, le temps que l’on maîtrise les rouages d’une période, ils étaient déjà passés à une autre période, on se retrouve ainsi toujours en retard.
L’anticipation est donc la solution-clé et comme je suis formateur de métier, j’ai créé ce stage sous ce format. Aussi, j’ai fait le constat qu’il existait de nombreuses choses pour les mamans mais rien, hélas, pour les papas. Qui plus est, lors de certains rendez-vous durant la grossesse, les spécialistes s’adressaient uniquement à la maman.
Quand on souhaite s’impliquer auprès de sa conjointe, encore faut-il savoir comment s’y prendre.
L’objectif est d’appréhender la paternité dans sa globalité, de connaître son rôle de père et de comprendre le fonctionnement des enfants.
Au final, j’ai constaté que l’on se préparait à tout, sauf à devenir père alors j’ai pris cette initiative pour que les futurs pères puissent trouver un lieu qui leur soit dédié.

Groupe atelier du futur papa

Pouvez-vous en expliquer le concept aux parents lecteurs du Mag ?

Le concept est la réunion des futurs et jeunes papas afin de favoriser les échanges entre eux, lors d’une journée pédagogique autour de la petite enfance et de la valorisation du rôle de père.
Le succès de ce concept est dû au fait que cette journée de formation d’une durée de 6h15 soit exclusivement réservée aux hommes et aussi proposée par un homme. La parole peut ainsi se libérer lors de ces séances collectives et les futurs papas créent ainsi des liens entre eux. Ils ont à cœur de soutenir leurs conjointes dès les premiers jours de l’arrivée de leur enfant. Le concept est basé sur « l’après bébé ». L’ambiance conviviale est très importante lors de ces journées. Aussi, la CAF de Paris m’a sollicité pour proposer des stages d’initiation de 2h30 à ses allocataires.

Comment se déroule une journée ?

La journée commence par des généralités sur l’accouchement, puis un premier module qui parle des équipements pour se mettre en route, ensuite un module très important, celui de la communication bienveillante, après c’est l’heure des exercices pratiques (change, petits soins, bain, hygiène, bain) sur des poupons. Puis c’est l’heure de la pause déjeuner de 45 minutes, avant de reprendre les modules concernant la prévention des risques, les astuces et les conseils. A la fin, nous faisons un Quizz/QCM, un cadeau de fin de journée est remis aux participants et nous nous quittons par une belle photo de groupe souvenir.

Quels retours avez-vous de la part des jeunes papas ayant fait appel à vos services ?

Les retours des participants sont très nombreux, et j’en suis extrêmement touché à chaque fois.
J’ai la chance de garder des contacts privilégiés avec mes participants et je reçois des faire-part, des photos avec bébé et même de nombreux remerciements des jeunes mamans !

Quels sont vos projets et vos actualités ?

Mes projets sont le développement du concept sur tout le territoire national et les DOM. Une première franchise a été ouverte sur l’Île de la Réunion grâce à La CAF locale qui s’est associée à ce projet. Depuis janvier 2018, deux nouvelles ouvertures ont également eu lieu à Bordeaux et Lyon.

L’objectif est de couvrir rapidement le territoire national afin que tous les futurs papas qui le souhaitent puissent participer à cette journée de formation.
Je recherche par ailleurs des hommes qui aient un DE Petite Enfance, qui soient pères de famille, passionnés par la petite enfance et qui aient envie de s’investir dans un projet porteur.

Vous pourrez aussi retrouver mon livre « Nouveaux papas, les clés de l’éducation positive » aux éditions LEDUC en janvier 2019.

Date de publication : 21 novembre 2018