En France, ce sont environ cinquante mille enfants qui grandissent dans un foyer homoparental. Comment ces bambins vivent-ils le fait d’avoir deux mamans ou deux papas ? Les challenges se présentant aux parents gays sont-ils différents des couples hétérosexuels ? Et, si oui, quels ajustements doivent être faits ? Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.

Famille homoparentale

Qu’est-ce qu’une famille homoparentale ?

Au sein d’une famille homoparentale, un ou plusieurs tout-petits sont élevés par deux parents du même sexe. Cela sous-entend 3 scénarios :

  1. La conception du bambin est le résultat d’une coparentalité : c’est-à-dire que deux personnes de sexes opposés ont conçu ensemble l’enfant, mais ne sont pas en couple.
  2. L’enfant a été adopté.
  3. L’enfant provient d’une précédente union hétérosexuelle.

Famille homoparentale : existe-t-il des différences ?

L’absence de reconnaissance parentale

Au sein des familles homoparentales, la principale difficulté se présentant est d’ordre légal. En effet, la loi ne reconnaît que le parent biologique, celui ayant participé au projet de coparentalité. Ainsi, en cas de séparation, le parent non biologique ne jouit d’aucun droit sur l’enfant, bien que le couple ait été pacsé. Si les séparations à l’amiable permettent à l’enfant de garder contact avec son second parent, les ruptures plus compliquées peuvent malheureusement écarter cette éventualité.

Affronter les préjugés

Autre challenge que les couples de même sexe élevant des enfants ont à affronter : le regard de la société. Si pour l’enfant ayant grandi depuis sa venue au monde dans une famille homoparentale la situation relève de la normalité, cette originalité peut néanmoins attiser la curiosité de ses camarades de jeu, et parfois même de leurs parents.

Probablement que ces enfants seront moqués par certains de leurs pairs, ce qui est innaceptable, ces jugements sont toutefois éphémères. Au contraire, des adultes vont estimer que parce que ce foyer n’a pas suivi le schéma traditionnel, il doit par conséquent être irréprochable !

Ainsi, il est primordial que les parents aident leurs enfants à affronter ces traitements injustes. Ils doivent comprendre que grandir au sein d’une famille homoparentale n’est pas une tare et que l’amour dont ils jouissent au quotidien est le même que celui reçu au sein des autres familles.

Le développement des enfants

Dans l’esprit de certaines personnes, les enfants ayant pour modèle leurs parents homosexuels peuvent rencontrer des problèmes identitaires en grandissant. Ils imaginent notamment que parce qu’ils n’ont pas eu de représentation masculine ou féminine, ils ont plus de mal à définir leur orientation sexuelle. Or, ces idées reçues sont bien difficiles à justifier : en effet, grandir dans une famille homoparentale n’empêche pas l’enfant de rencontrer des personnes équilibrées d’autres sexes. Le milieu homparental n’a absolument rien de restrictif !

En ce qui concerne leur développement personnel, de nombreux adultes ayant été élevés par un couple homosexuel, affirment volontiers que cela leur a apporté une certaine ouverture d’esprit. Ayant été l’objet de raillerie, ils sont devenus très tôt tolérants et matures du fait des attaques dont ils ont été victimes :  de quoi faire taire les préjugés à propos de l’homoparentalité.

Crédit photo : Ergobaby

Date de publication : 8 novembre 2016