Après l’euphorie qui suit la naissance d’un bébé et les joies du congé maternité, il faut bien recommencer le travail. Trouver des solutions pratiques pour faire garder votre bébé peut devenir un véritable casse-tête. Quelles sont les meilleures options à votre portée en dehors de la classique solution du recours aux grands-parents ? Cet article vous présente toutes les alternatives fiables.

La nounou : la meilleure option pour la garde d’enfants à domicile

Si vous préférez faire garder votre enfant à domicile dans le cocon familial, recruter une nounou est l’option à privilégier pour anticiper les problèmes de garde d’enfants et vous assurer que vos bouts de chou seront entre de bonnes mains à tout moment de la journée. Avec une nounou, les parents ont également plus de flexibilité par rapport aux horaires de garde d’enfants à domicile. La baby-sitter se rend disponible aux horaires et aux jours fixés par les parents. De plus, vous pourrez plus aisément protéger votre enfant contre les épidémies de rhume, otite et bronchite qui pullulent dans les regroupements d’enfants.

Mais, pour avoir l’esprit tranquille, veillez à choisir une nounou :

  • Responsable ;
  • Fiable ;
  • Douce.

La nounou doit être, par-dessus tout, une personne sur laquelle vous pouvez compter en toute circonstance. Elle doit également prendre soin de votre enfant comme si c’était le sien. Une discussion franche avec elle en début de contrat lui permettra de savoir ce que vous attendez d’elle. Vous pouvez utiliser des plateformes en ligne ou des réseaux d’agences de nourrices pour entrer en contact avec des nounous fiables et expérimentées qui sauront prendre soin de votre ou de vos enfants quand vous n’êtes pas disponible.

 

Vous préférez garder votre enfant à domicile, mais vous avez un budget limité pour payer une nounou ? Certaines familles optent pour la garde partagée. C’est aussi un choix que vous pourrez faire.

Avec la garde partagée, plusieurs familles s’entendent pour faire garder leurs progénitures par une seule et même nounou. Cette solution permet d’alléger les charges financières puisque les familles supportent ensemble le salaire et les charges. La garde des enfants peut se faire dans le domicile de l’un des parents. La décision sur le lieu de garde est faite d’un commun accord. Les parents peuvent aussi choisir d’alterner entre les logements.

L’assistance maternelle agréée comme solution pour garder ses enfants

Les activités professionnelles occupent une place importante dans le quotidien des parents. Parmi les solutions efficaces pour faire garder ses enfants, le recours à une assistante maternelle agréée est une des plus pratiques. L’intérêt de recourir à une assistante maternelle agréée réside dans la flexibilité des horaires. Il s’agit d’une solution pratique pour les parents dont les horaires de travail changent régulièrement et qui peuvent avoir des difficultés pour faire garder leurs enfants. L’assistante maternelle peut donc s’adapter à vos heures de travail et accueillir votre enfant quand vous le souhaitez.

Cette dernière peut même accueillir un enfant fiévreux. Vous n’aurez donc plus à vous inquiéter pour l’état de santé de votre enfant. C’est une solution de garde privilégiée par les parents qui travaillent la nuit.

Elle peut être à son propre compte ou être embauchée par une crèche familiale. Lorsqu’elle est à son propre compte, elle accueille à son domicile un nombre limité d’enfants (au maximum 4). Lorsqu’elle est embauchée par une crèche familiale, elle exercera son activité dans le cadre des maisons d’assistance maternelle. Ce métier s’exerce sous certaines conditions. La professionnelle doit disposer de l’agrément délivré par le service de protection maternelle et infantile de son département. Elle doit également justifier d’un CAP petite enfance. Vous pouvez donc faire confiance à son expertise pour prendre soin de votre bambin en votre absence.

L’assistante maternelle est liée aux parents par un contrat de travail. Elle perçoit une rémunération minimum de 2,75 euros par heure et par enfant. À cela s’ajoutent certaines indemnités comme l’indemnité d’entretien et les congés payés. L’idéal sera de recruter une assistante maternelle située non loin de votre domicile ou de votre lieu de travail.

La crèche : une troisième option à ne pas négliger

La crèche est aussi un mode de garde d’enfants apprécié par les parents. On distingue plusieurs types de crèches :

  • Les crèches collectives ;
  • Les crèches publiques ou privées ;
  • Les crèches d’entreprise ;
  • Les crèches parentales.

Elles accueillent les tout-petits dès l’âge de 2 mois et demi et sont spécialement équipées pour les prendre en charge. On y trouve le lit et la literie, la poussette, le transat, le baby relax, les produits de toilette pour bébé, les jouets, et du matériel éducatif.

Vous n’aurez donc qu’à vous munir des accessoires essentiels et utiles tels que les vêtements de rechange, le thermomètre, et les médicaments au besoin. Afin de préserver la sécurité, le bien-être et la santé de vos enfants, un médecin, généralement un pédiatre, est au service du centre.

Dans une crèche, les enfants sont pris en charge par des professionnels qualifiés dirigés par une coordonnatrice qui a un diplôme de puériculture. Presque toutes les crèches accueillent les pensionnaires à des heures précises, et uniquement en journée. Elles ne conviennent donc pas pour des travailleurs de nuit.

Mais, l’admission dans une crèche peut être difficile en raison des places limitées. Généralement, l’offre en nombre de places est souvent inférieure à la demande.

Pour avoir votre mot à dire dans l’organisation de la garde d’enfants, vous pouvez choisir la crèche parentale. Elle est gérée par une association de parents. Ils devront alors à tour de rôle être présents pendant une demi-journée au moins par semaine pour s’occuper des enfants. Des diplômés de la petite enfance sont dans tous les cas disponibles pour assurer la permanence.

Les parents devront dans tous les cas faire preuve de motivation pour prendre en charge l’organisation, le financement et la gestion de l’association. Une crèche parentale ne peut être fonctionnelle qu’après avoir reçu un agrément de la protection maternelle et infantile. C’est donc une option un peu contraignante et difficile à mettre en place.

Que retenir ? Il est souvent difficile pour les nouvelles mamans de trouver un compromis entre activités professionnelles et garde d’enfants. Mais, vous n’avez pas à vous torturer l’esprit. Une nounou fiable vous aidera par exemple à bien prendre soin de vos bouts de chou pendant que vous travaillez.

Date de publication : 21 février 2020