Véritable bête noire des baigneurs de par sa prolifération dans les eaux de France et ses tentacules urticantes, les méduses restent des animaux intrigants pour les petits et les grands, auxquelles nous portons de l’intérêt lorsque nous nous sentons en sécurité. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de fabriquer une méduse en plastique, qui vous fera penser que vous en possédez une dans un aquarium, mais sans risques. En bref, une jolie activité à faire en famille, qui ne vous piquera même pas !
diy-méduse

Comment procéder ?

  1. Aplatissez comme sur la vidéo le sachet de plastique,
  2. Découpez un carré assez large,
  3. Nouez-le pour fabriquer « la tête » de la méduse,
  4. Et enfin découpez ses tentacules en faisant des lanières de longueur irrégulière.
  5. Remplissez votre bouteille d’eau,
  6. Ajoutez-y du colorant,
  7. Remplissez la « tête » de la méduse,
  8. Placez la délicatement dans la bouteille, et… Rêvez

Source vidéo : Youtube (Barrett Sanders)

 

En savoir plus sur les méduses en France…

 

 

De plus en plus fréquentes, il n’est pas rare de croiser des méduses dans la Manche, sur la côte Atlantique ou encore sur le littoral Méditerranéen. Cependant, c’est dans le sud de la France qu’elles sont les plus urticantes et pour lesquelles les piqûres peuvent être douloureuses. En effet, les méduses que l’on retrouve sur la côte Atlantique et dans la Manche sont souvent inoffensives, ou du moins moins urticantes, ce qui fait que nous sentons moins leurs piqûres comparé à celles du sud de la France.

En cas de piqûre, certains gestes sont à adopter pour soulager la sensation de brûlure et la douleur. Tout d’abord, sachez qu’une méduse n’est rarement seule dans l’eau. Ainsi, il est conseillé de vite sortir de l’eau pour éviter de se faire piquer à nouveau. Voici ensuite les étapes à suivre pour soulager la douleur :

  1. Rincez la brûlure à l’eau de mer, afin d’enlever les principaux filaments de tentacules restant sur la peau. Attention, ne rincez surtout pas à l’eau douce, qui stimulerait le venin et empirerait le phénomène urticant et n’utilisez pas vos mains, car vous pourriez vous brûler avec ces filaments.
  2. Vous pouvez ensuite recouvrir délicatement la piqûre de sable, et laisser sécher. Ensuite, retirez le sable à l’aide d’un carton souple, pour retirer les restes de filaments urticants, puis rincez de nouveau à l’eau de mer.
  3. La sensation de brûlure devrait déjà commencer à s’estomper, même si encore présente. Vous pouvez par la suite appliquer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic pure et renouveler 3 à 4 fois l’opération dans la demi-heure suivant la piqûre pour calmer davantage la douleur.
  4. Vous pouvez également, après avoir rincé la brûlure à l’eau de mer, appliquer un corps gras de type Biafine (en cas de légère brûlure), pommade corticoïde (pour une plaque plus importante car elle est constituée d’anti-inflammatoires) ou encore vaseline si la brûlure se transforme en cloque (par le biais de pansements imprégnés).

Sachez également que comme pour toute piqûre, il est possible d’avoir une réaction allergique à la piqûre de méduse. Dans ce cas, prenez très rapidement des antihistaminiques, que vous trouverez en pharmacie. N’hésitez pas cependant à consulter un spécialiste en cas de brûlure, qui vous conseillera plus en détails sur les soins à apporter à la brûlure. Si vous vous trouvez sur une plage surveillée avec un poste de secours lors de la piqûre, vous pouvez également vous y rendre pour obtenir les informations nécessaires !

Enfin, attention aux remèdes de grands-mères, qui ne sont pas toujours à suivre. Dans le cas d’une piqûre de méduse, il est formellement déconseillé d’appliquer du vinaigre, de l’urine, de l’alcool ou de la salive sur la brûlure : cela pourrait au contraire, empirer la sensation de douleur en activant les cellules urticantes.