Une belle avancée pour les futurs papas français !

Bonne nouvelle : l’Elysée vient d’annoncer l’allongement du congé paternité !
Il s’agit du premier allongement depuis sa création en 2002. Jusqu’à maintenant fixé à quatorze jours ; trois jours de congé de naissance à la charge de l’employeur et onze financés par la branche famille de la Sécurité sociale. Il passe donc à vingt-huit jours, avec une prise en charge inchangée pour l’employeur.
Même si c’est une belle avancée, cette durée est très loin des 9 semaines recommandées par la commission des 1.000 premiers jours de l’enfant, menée sous l’égide du neuropsychiatre Boris Cyrulnik.
Dans son rapport, la commission recommandait de porter le congé paternité à neuf semaines, comme en Finlande. Et elle montrait, sur des bases scientifiques, que pour nouer un lien d’attachement suffisant avec le père, quatorze jours ne suffisaient pas.
Vingt-huit jours, c’est un pas vers plus d’implication des pères dans l’éducation des enfants, vers le rééquilibrage des tâches familiales, mais aussi l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.
Cette réforme sera en vigueur le 1er Juillet 2021.

La durée du congé paternité dans les autres pays

Durée du congé paternitéPays
Une semaine ou moinsItalie, Pays Bas, Hongrie, République Tchèque, Roumanie
10 ou 11 joursBelgique, Suède, Lettonie, Luxembourg
2 semainesDanemark, Norvège, Royaume-Uni, Irlande, Pologne, Bulgarie, Slovénie, Chypre
4 semainesPortugal, Lituanie, Espagne, Autriche
5 semainesProvince de Québec, Estonie
9 semainesFinlande

La place du père vue par Gilles Vaquier de Labaume, fondateur de l’atelier du futur papa

Un échange très intéressant sur le rôle du papa, et le développement du lien d’attachement entre papa et bébé avec Gilles Vaquier de Labaume, fondateur de l’Atelier du futur papa.

L'atelier du futur papa Les Exauceurs

Date de publication : 28 septembre 2020