A partir de l’âge de 18 mois, votre bout de chou est capable de discerner toutes les nuances. Pour autant,  il n’est pas encore tout à fait en mesure de comprendre que chaque couleur de la palette qu’il distingue porte un nom différent. Ainsi à partir de l’âge de 2 ans, vous pouvez progressivement lui apprendre les couleurs de manière ludique. Berceau magique vous livre ses conseils et astuces.Bébé apprend les couleurs

Quand apprendre les couleurs à mon enfant ?

A sa naissance, le nourrisson ne distingue pas complètement ce qui l’entoure. S’il parvient à suivre un objet et à fixer un visage qui se trouve à sa hauteur, il ne perçoit que deux teintes déclinées sous plusieurs contrastes. C’est uniquement à partir de l’âge de 6 mois, que sa vision va commencer à se perfectionner. En effet, il devient alors capable de percevoir toutes les nuances, sans pour autant les distinguer. Enfin, on peut réellement dire que la vue des enfants se stabilise pour atteindre son niveau de maturité ultime autour des 18 mois.

Comment débuter l’apprentissage des couleurs ?

Généralement, les enfants apprennent les couleurs à leur rentrée à la maternelle. Pour autant, la plupart des tout-petits savent déjà reconnaître les couleurs primaires (rouge, bleu, jaune, vert) bien avant leurs 3 ans, grâce à leurs grands frères et sœurs, ou leurs parents.

Nos astuces et conseils pour lui apprendre les couleurs

Vous pouvez progressivement familiariser votre bout de chou aux couleurs dès l’âge de 2 ans :

  1. Lorsque vous lui contez une histoire : le ciel est bleu, le soleil est jaune, l’herbe est verte… Votre tout-petit va progressivement associer un objet à une couleur. Essayez aussi avec les animaux : il va adorer les reconnaître et faire les associations !
  2. La matin, au moment où bébé enfile sa tenue : « je » porte un joli t-shirt rouge avec un pantalon noir, ou une robe orange et blanche.
  3. Lors d’activités manuelles, celles-ci sont propices à l’apprentissage des couleurs et ce tout en s’amusant : les coloriages, la peinture, les collages, les cahiers d’activité, la pâte à modeler… N’hésitez pas à vous inspirer de notre section D.I.Y !

L’apprentissage des couleurs peut aussi être couplé à l’apprentissage des formes ! Cela permettra notamment à votre bout de chou de solliciter régulièrement sa mémoire.

Mon enfant rejette certaines couleurs

Les couleurs font partie de la construction identitaire des enfants : si une petite fille va adorer les objets aux couleurs pastel, les garçons vont être interpellés par des couleurs plus fortes et plus pop. Ainsi, il sera difficile de faire enfiler à votre fille une robe bleue, comme il sera compliqué pour un garçon de lire un livre dont la couverture est violette.

Si ce cas de figure se présente, les parents doivent prendre le temps d’expliquer à leurs enfants qu’il n’existe pas spécifiquement de couleurs rattachées à chacun des genre, et qu’il n’y a absolument rien de mal de porter une robe bleue lorsque l’on est une fillette ou de lire un ouvrage violet si l’on est un petit bonhomme.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 24 juin 2016