Apprentissage propreté bébé

Apprentissage de la propreté avec le pot bébé

Depuis la naissance de votre bout de chou, vous lui avez changé un nombre incalculable de fois de couche. A 24 mois, il est temps pour lui d’apprendre la propreté : Berceau magique vous livre ses conseils pour encourager bébé à aller sur le pot.

Quand bébé est-il prêt à être propre ?

L’apprentissage de la propreté ne s’improvise pas du jour au lendemain, lorsque Papa et Maman l’ont décidé ! En effet, pour que votre tout-petit devienne propre, il faut que des connexions nerveuses se soient établies. En pratique, cela coïncide avec la capacité de votre bout de chou à se retenir en cas de petite ou grosse commission. Ainsi on considère qu’à partir de 24 mois, l’enfant est alors réceptif à l’apprentissage de la propreté.

Conseils pour l’apprentissage de la propreté à bébé

La première recommandation que l’équipe de Berceau magique a à vous recommander : c’est de débuter l’apprentissage de la propreté à l’aide du pot, durant l’été. En effet, bébé se balade généralement – à cette période – avec une tenue légère, de quoi vous permettre de lui retirer sa couche durant quelques heures.

Comment faire comprendre à bébé ce qu’est le pot ?

  1. Habillez bébé avec des habits faciles à ôter.
  2. Présentez à votre enfant le pot de façon ludique : dites-lui notamment qu’il peut s’y installer après manger.
  3. Expliquez-lui que s’il ressent le besoin d’uriner, il peut s’asseoir sur le pot comme sur une chaise pour se soulager.
  4. Pour l’orienter, n’hésitez pas à placer le pot dans la pièce où vous le changez généralement. Si certains enfants sont très réceptifs, d’autres peuvent ne montrer absolument aucun intérêt pour le pot !
  5. Entourez-le d’enfants qui vont sur le pot : peut-être sera-t-il influencé par l’attitude de ses pairs qui eux-mêmes font l’apprentissage de la propreté.
  6. Ne forcez pas votre bout de chou s’il est resté un long moment sur le pot sans rien y faire.
  7. Rassurez votre enfant du mieux que vous le pouvez : en effet, il n’est pas évident pour lui de comprendre ce qui s’apprête à sortir de son corps.
  8. Encouragez-le et félicitez-le à chaque fois qu’il réussit à faire usage du pot !
  9. Au contraire, ne le grondez pas s’il fait un « blocage ».
  10. Évoquez la prochaine rentrée scolaire et l’importance de devenir propre : de cette façon il aura un objectif de fixé !

Être propre la nuit

Si bébé a finalement acquis l’usage du pot durant la journée, vous vous demandez quand sera-t-il durant la nuit. Sachez que ces deux apprentissages ne sont pas synchrones : en effet, c’est en grandissant que la vessie de votre enfant va s’élargir et ainsi contenir plus d’urines plus longtemps. Il faudra donc encore s’armer de patience pour venir à bout des couches. Toutefois, la sieste peut vous servir d’entraînement.

Enfin quand vous le sentirez prêt, n’hésitez pas à placer le pot de votre bout de chou au pied de son lit, sous la lumière douce d’une veilleuse afin qu’il puisse s’y rendre sereinement !

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 21 juin 2016