Le chant prénatal est une activité de plus en plus répandue auprès des futures mamans. Il est utilisé comme une technique de préparation à l’accouchement mais c’est aussi un moyen de construire un lien avec bébé avant sa naissance.

couple

Qu’est-ce que c’est ?

Le chant prénatal consiste à faire des sons et des vocalises qui vont venir résonner dans plusieurs parties du corps selon la tonalité. Le chant prénatal peut s’effectuer seule ou en groupe, c’est l’occasion de se réunir et partager avec d’autres mamans vivant l’expérience de la maternité. Au cours des ateliers, les futures mamans apprennent à gérer leur voix, à avoir différentes postures et à réguler leur souffle. Elles repartent avec des techniques de relaxation pour le jour J. Petite précision : il n’ y a pas besoin de savoir chanter pour participer à des ateliers de chant prénatal. Le papa est également le bienvenu afin de pouvoir aider sa femme lors de l’accouchement.

Quels sont les bienfaits ?

  • une préparation à l’accouchement supplémentaire : le chant permet de gérer sa respiration et de soulager la douleur. Grâce aux vibrations dans le corps, la femme enceinte va pouvoir appréhender et gérer ses contractions. Elle va découvrir les différences entre les sons aigus et les sons graves pour adapter son « chant » selon sa douleur.
  • un contact privilégié avec bébé : l’enfant perçoit les sons avant même de pouvoir entendre. Grâce au liquide amniotique, il ressent les vibrations et mouvements de la peau. La future maman apprendra des chansons qui le bercera toute son enfance et le rassurera. La femme enceinte peut pratiquer le chant même en dehors des ateliers, c’est un bon moyen de se détendre et d’être de bonne humeur.

Et après ?

Une fois que bébé est né, la maman peut tout a fait continuer à se rendre dans des ateliers durant ses premiers mois. Elle apprendra de nouvelles chansons pour l’endormir et le bercer mais également l’éveiller.

Crédit photo : Freepik

Date de publication : 28 janvier 2019