La diffusion du film Unplanned, ce lundi 16 août, sur la chaîne C8 en prime time choque !

Un film inspiré d’une histoire vraie

Extrait du film Unplanned

Unplanned est une fiction américaine, basée sur le récit autobiographique d’Abby Johnson. Elle devient militante anti-avortement alors qu’elle était cadre du planning familial.

Ecrit et réalisé par Cary Solomon et Chuck Konzelman ce film raconte l’histoire d’Abby Johnson, porte-parole puis directrice d’un centre de l’organisme Planned Parenthood. Abby Johnson participe à près de 22000 avortements et conseille de nombreuses femmes sur leur grossesse, jusqu’au jour où elle assiste à une intervention et ce qu’elle voit va tout changer. Elle devient alors militante pro-vie.

Unplanned est sorti aux Etats Unis d’Amérique le 29 mars 2019, distribué par la maison de production évangélique Pure Flix.

Il faut savoir que nombre de médias américains ont refusé d’en faire la promotion.

Un vent de colère souffle en France

Véronique Séhier, la responsable des questions internationales au Planning familial déclare : « C’est un film de propagande. Un film manipulateur qui s’appuie sur une histoire vraie, mais en montrant des contrevérités scientifiques. Je pense qu’il faut mettre en garde les téléspectateurs sur le contexte dans lequel ce film a été produit. Comment il a été fait, pourquoi il a été fait, et par qui il a été fait”.

Le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a d’ailleurs reçu plusieurs signalements suite à l’annonce de la diffusion de ce film.

De plus, plusieurs ministres se sont exprimées :

Marlène Schiappa, ministre déléguée en charge de la Citoyenneté, a réagi sur Twitter : «Accéder à l’IVG est un droit en France, nos aînées se sont battues pour l’obtenir, nous nous battons pour le garantir !»

Élisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes a dénoncé également sur Twitter « un outil de propagande anti-avortement abject ». Elle a aussi rappelé : « Progrès pour notre société, le droit à l’IVG est un droit fondamental et inaliénable pour toutes les femmes. Cette fiction va à l’encontre de nos valeurs. »

Le droit à l’avortement en France

L’avortement, ou interruption volontaire de grossesse (IVG) est autorisé depuis la loi Veil promulguée le 17 janvier 1975. Aujourd’hui encore, c’est un droit à défendre en France et partout dans le monde.

A partir de 1982, l’avortement est remboursé par la sécurité sociale. Puis, en 1993, un délit d’entrave à l’avortement (Fait d’empêcher, ou de tenter d’empêcher, une IVG ) est créé.

A savoir : le délit d’entrave à l’IVG est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende.

Les mots de la société SAJE distribution

« Face au sujet abordé dans le film et aux débats souvent clivants qu’il suscite, notamment en France, nous avons longuement réfléchi avant de distribuer ce film dans l’Hexagone. Nous avons finalement opté pour sa distribution, dans la mesure où il correspond à notre ligne éditoriale de distributeur de films d’inspiration chrétienne. Au-delà de la question du pour ou contre, nous pensons que ce film contribue à la réflexion sur un sujet de société important. Convaincus qu’il existe en France, pays de la liberté d’expression, une place pour un échange apaisé sur le sujet délicat de l’avortement, nous souhaitons permettre le dialogue à travers ce film. »

Dossier de presse SAJE distribution

Date de publication : 18 août 2021