Si sans grande surprise emmener un enfant à un festival de rock est une bien mauvaise idée, les concerts plus calmes peuvent eux s’avérer une excellente façon d’éveiller votre bout de chou à la musique. L’équipe de Berceau magique se penche sur le sujet aujourd’hui, et vous livre quelques recommandations pour une virée en famille réussie.A quel âge emmener un enfant à un concert ?

À quel âge peut-on emmener un enfant à un concert ?

D’après les statistiques, les Français écoutent en moyenne une heure et demie de musique par jour. Il n’est donc étonnant que ces mélomanes veulent, le plus tôt possible, initier leurs progénitures au 4ème art. Toutefois, à quel âge est-il raisonnable d’emmener son tout-petit à son premier concert ?

Autour de 6 ans, les enfants sont le plus enclins à d’apprécier une représentation musicale : à la fois attentifs et plus autonomes, ils se montrent très curieux face à un orchestre ou un chanteur. Un concert est donc une formidable opportunité pour apprendre aux tout-petits l’écoute de l’autre, mais aussi à bien se comporter parmi un groupe.

Protéger les enfants du volume sonore

Les enfants adorent découvrir de nouvelles choses, toutefois les parents doivent se montrer prudents afin qu’ils ne s’approchent pas trop de la source d’où provient le son. Généralement, lors des concerts on recense une centaine de décibels. Hors, il a été scientifiquement établi qu’au-delà de 85 décibels perçues, la vulnérabilité de l’ouïe est à son comble et un risque de surdité peut survenir.

Par conséquent, afin de protéger les petites oreilles de vos bouts chou, il est primordial de ne pas les exposer trop longtemps et faire régulièrement des pauses. Autre précaution à prendre : faire l’usage de bouchons anti-bruits ou de casques de protection. Ces mesures doivent impérativement respectées d’autant plus qu’un enfant ne se plaindra pas spontanément des nuisances causées par une musique trop forte.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 13 octobre 2016