Cette année, vous avez prévu de profiter des vacances d’hiver pour prendre l’air quelques jours à la montagne ! Mais pour la première fois, vous envisagez d’emmener votre enfant avec vous ? Comment s’organiser ? Quelles sont les précautions à prendre ? Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.

La montagne avec bébé

Organiser des vacances à la montagne avec bébé

Comme n’importe quelle sortie avec votre enfant, il est important de vous organiser si vous souhaitez éviter les mauvaises surprises ! Tout d’abord, il faut noter qu’il est conseillé de ne pas se rendre en altitude avec votre bout de chou avant ses 18 mois. D’une part, votre bébé est tout petit, et ne sera pas réellement en mesure de profiter du lieu. D’autre part, si vous décidez de le laisser en garderie le temps d’une journée pour dévaler les pistes, vous serez confronté au problème lié au fait que certains établissements ne prennent pas les nourrissons.

À quelle altitude puis-je me rendre avec bébé ?

  • Entre la naissance et son premier anniversaire, il est vivement conseillé de ne pas dépasser les 1 200 mètres d’altitude. En effet, votre bambin pourrait avoir du mal à s’acclimater à la baisse de pression et à la raréfaction de l’oxygène.
  • Entre 12 et 18 mois : n’allez pas au-delà des 1 800 mètres d’altitude. Maux de tête, nausées et sommeil perturbé sont souvent les conséquences d’une trop haute altitude.
  • Avant l’âge de 3 ans, il est formellement interdit de prendre le téléphérique avec votre enfant, qui pourrait entraîner une lésion du tympan.

Il nous paraît important de souligner que les premières nuits de votre bébé en altitude risquent d’être un peu difficiles. Effectivement, il faudra un peu de temps à votre enfant afin de se familiariser aux différents changements. Respectez son rythme et ne soyez pas surpris s’il se montre plus grincheux qu’à l’accoutumée !

Recommandations pour un séjour à la montagne

Concernant le trajet en lui-même, vous devez donner régulièrement le sein ou des biberons à votre enfant afin d’éviter les maux d’oreilles.

Ensuite et cela peut paraître logique, mais il est primordial d’équiper votre tout-petit à l’aide d’habits et accessoires adaptés à la montagne : couverture polaire, chancelière, bonnet et bottes fourrées, combinaison un bébé qui reste immobilisé dans sa poussette peut prendre très rapidement froid. Par ailleurs, méfiez-vous des UV qui sont plus intenses en montagne : munissez bébé de lunettes de soleil, d’un bonnet, mais aussi d’écran total ! En effet avec la réverbération, la luminosité est très forte à la montagne ! Et parce que le froid dessèche la peau de bébé, appliquez-lui une crème nourrissante.

Pour les bouts de chou ayant des problèmes cardiaques, les vacances à la montagne ne sont pas autorisées sans avis du pédiatre. En revanche, l’altitude peut s’avérer bénéfique pour les asthmatiques, ou ceux présentant d’autres troubles respiratoires. Dans les deux cas, une visite médicale est vivement conseillée pour être certain que bébé ne court aucun danger !

Les activités à la montagne

La plupart des stations proposent de prendre en charge en garderie les enfants âgés de 18 mois à 6 ans. Ils peuvent participer à diverses activités en intérieur et extérieur, mais aussi prendre part à des leçons de ski, tandis que leurs parents dévalent de leur côté les pistes. Pour initier votre bout de chou au plaisir de la glisse et à la poudreuse, il faudra néanmoins attendre ses 3 ans !

Crédit photo : Elodie Details

Date de publication : 20 février 2017