On arrive en plein de dedans : la saison des sports d’hiver ! Comme chaque année, vous songez déjà à vous retrouver la tête ensevelie dans la poudreuse, à dévaler les pistes de ski, et à vous attabler autour d’une délicieuse raclette… Seulement cette année pourrait déroger à la règle : en effet, vous êtes enceinte ! Même si vous avez prévu d’être vigilante, vous vous posez la question de quelles précautions prendre et de quelles activités profiter en station. Berceau magique vous en dit plus sur le sujet !

Grossesse sports d'hiver

Quelles précautions prendre en station de ski ?

Bien avant de vous imaginer glissant à vive allure sur votre snowboard dans votre combinaison fluorescente, il est important de soigneusement sélectionner la station de ski dans laquelle vous allez vous rendre. En effet, les professionnels de la santé conseillent aux futures mamans de choisir une station se trouvant à moins de 1500 mètres d’altitude.

D’autre part, une chose que nombre de femmes enceintes négligent, c’est leur protection solaire. Pour éviter le fameux masque de grossesse, nous vous suggérons de prévoir une crème avec une protection SPF50+ contre les UV, ainsi qu’une paire de lunettes de qualité, et pourquoi pas une jolie capeline.

Par ailleurs, notez que quand on est enceinte, la progestérone a tendance à entraîner une distension des ligaments. Il est donc vivement recommandé de s’équiper de bonnes chaussures de marche, afin d’éviter les dérapages dans les rues enneigées.

Enfin, parce que l’on sait que la montagne ça creuse l’appétit, il est important de consommer avec modération raclettes, tartiflettes, ou encore fondues. Pour compenser, consommez plusieurs fruits frais afin de faire le plein d’antioxydants et d’oligoéléments.

Enceinte : quelles activités en station de ski ?

Ce qu’il ne faut pas faire

Souvenez-vous, nous vous vantions il y a quelques mois les mérites d’une pratique sportive durant la grossesse. En plus de vous permettre de garder un œil sur votre ligne et de maintenir votre musculature, le sport durant la grossesse est source d’épanouissement psychologique.

Toutefois, l’activité sportive choisie doit être en adéquation avec votre nouvelle silhouette : ainsi, le ski alpin, la luge, le patinage ou encore le snowboard sont totalement prohibés à partir du quatrième mois, puisqu’ils peuvent entraîner un accouchement prématuré voire une fausse couche ! En effet, les risques de collision et de chutes sont bien trop nombreux. Concernant les ski de fond, il est possible d’en faire jusqu’au sixième mois de grossesse.

Ce qui est toléré

Si nous comprenons que vous adorez vous rendre en vacances en station de ski pour le plaisir de la glisse, sachez qu’il existe d’autres activités vous permettant de profiter des pistes : à l’image des raquettes. Ainsi, vous solliciterez vivement les muscles de vos jambes, des fesses et des adducteurs. Cette pratique souvent dénigrée est aussi idéale pour profiter du décor, ainsi que du grand air ! En altitude, le taux d’hémoglobine produit étant plus élevé, vous pouvez ainsi bien vous oxygéner.

Après une sortie de groupe de plusieurs heures, nous vous recommandons de vous relaxer au spa, puisque de nombreuses stations disposent de bains bouillonnants. Cette pause bien-être va vous permettre de prendre soin de vous, et d’écouter votre corps.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 26 janvier 2017