Le passage de l’allaitement maternel ou du lait infantile à une alimentation plus diversifiée est une étape cruciale dans la vie de votre bébé. Découvrez l’importance du lait de croissance à partir de 12 mois, ses bénéfices nutritionnels et son rôle dans le développement global de l’enfant.

Le lait de croissance et la transition vers une alimentation solide, dès 12 mois

À partir de 12 mois, votre bébé est encore en pleine croissance et apprend beaucoup. Il ébauche ses premiers pas, apprend à s’asseoir, à parler et tente d’imiter les adultes. Pour une bonne croissance, vous devez maintenir dans son alimentation un apport lacté.

À cet âge, les laits de 1er et 2e âge ne lui sont cependant plus adaptés. Les spécialistes en nutrition infantile recommandent le lait de croissance jusqu’à ses trois ans, voire plus. Il est riche en nutriments essentiels tels que le fer, le calcium, les vitamines et les acides gras oméga-3. Comme on peut le voir sur laboratoire-galia.com, ces nutriments jouent un rôle crucial dans le développement du cerveau et du système immunitaire de votre bébé. Ils favorisent également une meilleure croissance des muscles et des os.

C’est aussi à partir de 12 mois que votre enfant commence à explorer de nouveaux goûts en complément au lait. C’est donc le meilleur moment pour intégrer dans son alimentation des aliments solides. Ce processus doit être progressif. Vous devez essayer les nouveaux aliments l’un après l’autre pour tester la tolérance de l’enfant.

Quels sont les bénéfices du lait de croissance pour un bébé ?

Le lait de croissance apporte à votre bébé tous les nutriments, vitamines et acides gras dont il a besoin pour bien grandir. Il contient notamment du fer pour renforcer son système immunitaire et prévenir les risques de carence nutritionnelle fréquents chez les enfants de son âge. Avec cet apport, votre enfant pourra commencer ses premiers pas sans appui déjà à 12 mois et développer d’autres réflexes psychomoteurs.

Le lait de croissance contient aussi du zinc et des acides gras essentiels (DHA), notamment l’oméga-3 pour un bon fonctionnement cérébral. Ils peuvent l’aider par exemple à développer la capacité de chercher un jouet là où il l’a laissé la dernière fois. On y retrouve également du calcium et de la vitamine D, deux éléments essentiels pour une bonne croissance osseuse des enfants. Le lait de croissance, c’est aussi une faible teneur en sel et en protéine pour ne pas affecter les veines et les reins, encore immatures chez les enfants.

Conseils pratiques pour l’introduction du lait de croissance

Des recherches ont montré que près d’un enfant sur deux ayant entre 1 et 3 ans n’a pas d’apport journalier suffisant en fer. C’est pour cela que les médecins recommandent un apport minimum de 500 ml de lait infantile par jour pour les enfants de cette tranche d’âge.

À la maison, cette quantité équivaut à deux biberons de lait à répartir sur la journée. Vous pouvez choisir de donner un biberon au petit déjeuner puis un autre au goûter ou plus tard à l’heure du coucher. L’essentiel est de respecter les 500 ml recommandés par jour.

Selon le moment de la journée, vous pouvez aussi donner le lait à votre bébé directement dans un bol ou un verre, ou sous forme de dessert. Vous pouvez par exemple lui faire un smoothie ou une purée à base de lait de croissance.

Date de publication :