Bébé est là, et vous n’avez qu’une seule envie : le serrer tout contre vous en permanence. Justement, Berceau magique vous emmène à la découverte de la jolie méthode du peau à peau, pour un contact privilégié avec bébé… aux bienfaits multiples !Peau à peau

De quoi s’agit-il ?

Le peau à peau est né d’une jolie histoire. Dans les années 1980 à Bogota, les pédiatres manquaient de couveuses pour les bébés prématurés. Pour les maintenir au chaud, ils ont alors proposé aux parents de blottir leurs bébés contre eux.

Ce premier contact avec bébé après l’accouchement est maintenant très répandu dans les unités Kangourou (accueil des bébés prématurés dans les hôpitaux). Il est réputé pour ses nombreux bienfaits. Pour pratiquer le peau à peau, il suffit de poser bébé, directement nu ou en couche contre la poitrine de son père ou de sa mère. De manière générale, il ne tarde pas à trouver le sommeil.

Les bienfaits du peau contre peau

Tout d’abord, pratiquer le peau à peau a de nombreuses vertus pour le bébé. En effet, placé contre votre poitrine, bébé retrouvera les sensations qu’il a connues in utero. Par exemple, il reconnaîtra les battements de votre cœur et cette sensation l’apaisera. Ce moment d’intimité l’aidera à se sentir en sécurité. Il déclenchera aussi la production d’ocytocine, la fameuse hormone à l’origine de l’attachement.

Ce moment privilégié est un véritable appel à la détente pour votre tout-petit et l’aidera à avoir un sommeil paisible, tout en régulant la température de son corps. En effet, c’est au contact de la peau que bébé va connaître la température idéale pour lui. De cette façon il s’adaptera plus facilement au monde extérieur.

Il est aussi un moteur pour la bonne santé de bébé. Il favorise dans un premier temps un système immunitaire plus fort. Alors qu’il était « immergé » dans le ventre de sa maman pendant plusieurs mois, bébé est arrivé dans un environnement remplit de bactéries. Au contact de ses parents, il va fortifier son système immunitaire.

Marylise de la rédac’, maman poule

« J’ai beaucoup pratiqué le peau à peau avec mon fils, né prématurément. A la sortie de l’unité bébé-kangourou de la maternité, j’ai continué à nous accorder ces moments, en utilisant un lange afin de le couvrir tout contre moi. »

 

Le peau à peau favorise de manière générale la prise de poids, la résistance à la douleur face aux interventions médicales. Il entraîne une baisse du risque hypoglycémie, et favorise la maturation du système nerveux et digestif. Pour finir, le peau contre peau peut jouer un rôle important dans la prévention des allergies.

Du côté des jeunes mamans, le peau à peau est conseillé pour rendre la mise au sein plus facile, et facilite un un allaitement sans douleur.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 19 juin 2018