La violence éducative ordinaire : c’est quoi ?

La Violence Éducative Ordinaire ou« VEO », est la violence physique, psychologique ou verbale utilisée envers les enfants à titre éducatif. En résumé : claque, fessée, tape mais aussi humiliation, chantage affectif …

Les violences éducatives ordinaires sont interdites par la loi depuis 2019.

Selon une étude réalisée par mpedia, 33% des parents ne savent pas que les VEO sont interdites en France. 36% des sondés ignorent ce que regroupent ces violences ordinaires.

Les études en neurosciences montrent les effets très néfastes des VEO sur le développement des enfants. Il y a vraiment urgence à informer et lutter contre les violences éducatives ordinaires !

la Fondation pour l’enfance lance une campagne de sensibilisation

La Fondation pour l’enfance en partenariat avec l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) lance une grande campagne de sensibilisation grand public.

Cette campagne inédite a pour but de faire changer les comportements !

3 slogans humoristiques seront diffusés :

  • Pour éduquer mon enfant, si je hurle c’est … de joie !
  • Pour éduquer mon enfant, si je menace c’est … de mes bisous !
  • Pour éduquer mon enfant, si je frappe c’est … dans mes mains !

Des astuces à mettre en place au quotidien

Dans son livre, La fessée, Olivier Maurel nous donne quelques pistes pour éduquer sans utiliser la violence. Tout d’abord, les parents doivent être informés sur les conséquences des VEO sur les enfants.

Puis, il recommande aux parents de faire du yoga ou des exercices de respiration afin de se calmer et d’évacuer toutes les tensions. En effet, il faut pouvoir gérer ses propres émotions pour faire face correctement à un comportement ou une situation difficile.

Aider l’enfant à nommer ses émotions est également un bon point de départ. Il existe d’ailleurs plusieurs tableaux ou jeux qui peuvent vous aider à faire cela de façon ludique.

Certains moments de la journée peuvent être plus propices à des tensions.

  • Le matin : Pour éviter les crises lorsqu’on est pressé pour se rendre à la crèche ou à l’école, vous pouvez anticiper en préparant les vêtements et le sac la veille. Vous pouvez également vous préparer avant de réveiller vos enfants ce qui vous permettra de les aider et d’être disponible pour eux.
  • Le soir : Il peut y avoir des tensions en fin de journée car tout le monde est fatigué. Pour éviter de finir la journée sur une mauvaise note, vous pouvez essayer de proposer un temps d’échanges (ou un « apéro »). Ce moment convivial permet à chaque membre de la famille de raconter sa journée et cela resserre les liens familiaux.

Faire autrement : éduquer sans violence

Le site Mpedia propose un tableau avec des clés pour éduquer sans violence. Cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le document.

Date de publication : 5 juillet 2021