Enfant précoce, enfant surdoué, enfant zèbre : il y a tant de dénominations pour parler de ces bambins avec un QI plus élevé que la moyenne ! Ils n’ont pas les mêmes centre d’intérêt, lisent très tôt et sont globalement très en avance sur leur âge. En France, il y a un enfant précoce par classe environ, et ce, peu importe le niveau scolaire. Mais nombreux sont les parents à ne pas être très objectifs tant ils sont fiers de leur progéniture. Alors comment savoir si votre enfant est réellement surdoué ? Comment reconnaitre un enfant précoce ? La rédac du Mag vous répond.

Qu’est ce qu’un enfant précoce ?

Pour savoir si un enfant est précoce, il est nécessaire d’évaluer son quotient intellectuel (QI). Si ce dernier est supérieur à 125, il peut alors être considéré comme tel. Il existe de nombreux tests en ligne, mais le mieux reste de s’adresser à un psychologue scolaire.

On parle de précocité, mais également de haut potentiel ou encore d’enfant surdoué. Plusieurs termes définissent ces particularités :

  • HP = Haut Potentiel
  • EIP = Enfant Intellectuellement Précoce (dénomination essentiellement utilisée par l’éducation nationale)
  • HQI = Haut Quotient Intellectuel. Enfant dont le QI dépasse 130 points sur l’échelle de Wechsler
  • THQI = Très Haut Quotient Intellectuel. Enfant dont le QI dépasse 145 points sur l’échelle de Wechsler
  • HPI et THPI = Haut Potentiel Intellectuel et Très Haut Potentiel Intellectuel pour parler d’enfants intellectuellement précoces et surdoués.

Comment reconnaitre un enfant surdoué?

Il est parfois très difficile de repérer la précocité intellectuelle d’un enfant. Il existe cependant divers traits de caractère assez marqués qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille. La reconnaissance de la précocité permet de mieux comprendre son enfant et de l’accompagner.

  • Le langage élaboré : L’un des signes annonciateurs d’une précocité intellectuelle réside dans le langage. En effet, un enfant précoce vous surprendra par son vocabulaire et sa syntaxe. Ils s’enrichiront en écoutant les conversations d’adultes, et n’hésiterons pas à reprendre les mêmes formulations de phrases. Paradoxalement, les enfants précoces ne parlent pas forcément plus tôt que les autres enfants.
  • La curiosité et les centre d’intérêts : Les enfants précoces posent beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de questions et s’intéresse aux conversations d’adultes. En bons petits curieux, ils s’intéressent à de nombreux sujets et pas des moindres : Préhistoire, astronomie, dinosaures, origines de la vie… sujets bien complexes pour leur jeune âge.
  • La compréhension : Votre enfant comprend très vite. Il se passionne pour un sujet, mais s’en détache très vite lorsqu’il estime en avoir fait le tour. Il peut également très vite perdre sa concentration lorsqu’un sujet ne l’intéresse pas, et préfèrera partir dans ses rêveries.
  • Difficulté de socialisation et solitude : Un décalage pourra se faire sentir avec ses camarades de classe. En effet, les enfants précoces n’ont pas les mêmes centres d’intérêt ni les mêmes jeux que les autres. Il pourra donc se trouver parfois isolé du reste des enfants de son âge. Il est possible qu’il perçoive sa différence comme un défaut et qu’il s’éloigne de lui même des autres enfants. Cette difficulté à s’insérer socialement peut parfois le pousser à jouer un rôle pour être « comme les autres » et s’intégrer plus facilement. C’est pourquoi la précocité est parfois si difficile à détecter pour les parents et/ou les professeurs.
  • Troubles du comportement et troubles praxiques : L’enfant précoce peut également se montrer hypersensible. Il accorde une grande importance à la justice ce qui peut très rapidement le mettre dans tout ses états. Il peut également connaitre une dissociation forte entre le développement de son langage et son développement praxique. Il parlera très bien, très tôt, mais rencontrera des difficultés pour l’écriture, la coordination de ses gestes et fera montre de maladresse.
  • La lecture : Les enfants précoces savent généralement lire bien avant les autres enfants du même âge. Ils s’intéressent tout particulièrement aux dictionnaires et encyclopédies. Ils ont envie d’apprendre à déchiffrer tout ce qui leur passe sous la main.

Date de publication : 11 juin 2021