Vous attendez un heureux événement ou bébé vient d’arriver et vous vous demandez comment gérer niveau propreté avec votre animal de compagnie ? Nous sommes tous conscients que nos animaux de compagnie sont porteurs de germes, que ce soit dans leur salive, urine, matières fécales ou poils. Ces germes peuvent causer du tort à la santé de votre petit bout de chou si vous n’adoptez pas les bons gestes réflexes hygiène.

Stéphanie, vétérinaire et naturopathe partage avec vous ses connaissances et son expérience. Elle vous explique les gestes à adopter pour prendre soin de votre boule de poils tout en vous protégeant des maladies.

petite fille qui s'amuse au sol avec son chien

En effet, certains pathogènes sont à l’origine de ce que l’on appelle « zoonoses » (pathologies transmissibles de l’animal à l’homme). Mais attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut rayer de la carte votre animal de compagnie dès l’annonce de votre grossesse. Il est, pour votre enfant, une source d’éveil très importante. Il suffit juste d’adopter quelques gestes simples au quotidien. Alors pas de panique, tout va bien se passer !

L’hygiène nous le savons, est primordiale, d’autant plus par les temps qui courent. Mais il faut aussi garder en tête qu’un enfant, pour le bon développement de son système immunitaire ne doit pas non plus vivre dans un milieu complètement aseptisé. Rhumes et autres petit bobos lui permettront d’acquérir un système immunitaire plus fort.

Durant la grossesse

L’aventure, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ne commence pas au retour de la maternité avec bébé : tout commence dès l’annonce de la grossesse. Avez-vous déjà entendu parlé de la toxoplasmose ?

La toxoplasmose

Que vous ayez ou non un chat à la maison, le test de dépistage de la toxoplasmose en début de grossesse est obligatoire. Ce parasite nommé Toxoplasma gondii, nous infecte par l’ingestion d’aliments contaminés (viandes crues, légumes souillés…) ou au contact direct d’un chat
(60% des chats sont porteurs de ce parasite).

Infection bénigne, asymptomatique pour la majorité des personnes, l’infection pendant la grossesse peut être grave, le risque étant, de par son passage au travers de la barrière placentaire, des lésions du système nerveux central de votre futur bébé. Si votre sérologie revient positive en début de grossesse, les risques sont moindres, vous êtes protégées. Mais attention, l’hygiène de base reste de mise.

Si votre sérologie revient négative, Il faut alors adopter des règles strictes et laisser le soin à la personne qui vous accompagne de changer et nettoyer à l’eau de javel la litière de Minou afin de limiter les risques. Si vous vivez seule, le changement de litière et le nettoyage toujours à l’aide de gants ménagers et lavage de mains une fois fini.

Sérologie négative oblige, le lavage des mains est aussi indispensable à chaque fois que vous caressez Minou et qu’il vous lèche. Mesures strictes, je vous l’accorde, mais nécessaires. Et il ne s’agit que de neuf mois, vous retrouverez très vite vos anciennes habitudes.

une petite fille qui joue avec un lézard

Bébé est arrivé

Le jour J est arrivé, la grossesse s’est bien passée et bébé est enfin à la maison. Mais comment gérer ?

Si vous avez un chien ou un chat

Une règle d’or : il faut que votre animal soit à jour de ses vaccins et vermifugé régulièrement. Certains parasites internes, comme les vers, du chien et du chat peuvent se transmettre à l’enfant par la salive ou les excréments.

Après chaque sortie ou après avoir caressé votre chien ou votre chat, lavez-vous les mains avant de toucher bébé. Placez la litière de votre chat dans une pièce qui n’est pas accessible à votre enfant. Dès que bébé commence à ramper, il va vouloir explorer son environnement et toucher tout ce qu’il trouve.

Les animaux sont attirés par les bébés et jeunes enfants, vous n’êtes pas à l’abri à ce que votre animal veuille câliner le nouveau venu. Evitez tout de même que votre chien ne lèche votre bébé. Pensez également à bien aérer et aspirer régulièrement votre intérieur pour limiter le nombre de poils, parfois à l’origine de troubles respiratoires chez l’enfant.

En grandissant, le système immunitaire de votre enfant se développe. Ces gestes, adoptés durant les premiers mois, pourront être moins drastiques par la suite. Comme vous aurez pu le constater, il s’agit en fait de règle d’hygiène de base, ni plus, ni moins.

Si vous avez un NAC

Les NAC (nouveaux animaux de compagnie) ont le vent en poupe. Lézards, serpents, rongeurs… Ces espèces sont souvent porteuses de bactéries dites anaérobies. En cas de morsure, ces bactéries peuvent être à l’origine d’infections graves. Il est donc fortement conseillé de tenir à distance votre NAC de votre bébé et vice versa.

Un petit conseil : ne laissez pas à la portée de votre enfant votre NAC. Ils pourront se côtoyer avec le temps, lorsque votre enfant est assez grand. C’est-à-dire, lorsque votre enfant est en âge de comprendre, de réaliser qu’un animal peut mordre si les bons gestes ne sont pas adoptés. En âge de comprendre les limites à ne pas dépasser. En respectant ces quelques conseils, soyez rassurées, votre enfant et son compagnon à quatre pattes se côtoieront en toute sérénité.

Découvrez les autres conseils de Stéphanie, vétérinaire et naturopathe sur son site internet !

Date de publication : 25 mai 2021