stérilité-masculine

En France, 5 à 10% des couples rencontrent des difficultés à procréer. Hommes et femmes sont concernés également par la stérilité. Chez le sexe masculin, le principal examen pour déceler la stérilité est le spermogramme.

L’infertilité peut s’expliquer par des facteurs environnementaux ou par une défaillance de type mécanique. Cependant, la médecine offre aujourd’hui de nombreuses solutions pour permettre au couple de concrétiser leur désir d’enfant. Une grossesse devient donc envisageable.

Les causes de la stérilité masculine

Causes Description
Azoospermie Absence totale de spermatozoïdes
Oligospermie Nombre de spermatozoïdes inférieur à 30 millions par millilitre
Asthénospermie Mobilité des spermatozoïdes trop faible
Tératospermie Nombre de spermatozoïdes anormaux important
Oligo-asthéno-tératospermie Lorsque les 3 causes précédentes se cumulent

Les solutions à la stérilité masculine

Le recours à l’ISCI

Aussi appelée « FIV assistée », l’injection intracytoplasmique (ISCI) est utilisée dans un cas sur deux. Cette technique permet d’injecter un spermatozoïdes dans un ovocyte afin de faciliter la fécondation.

L’insémination intra-utérine

On pratique cette méthode dans le cas d’une fécondité affaiblie de l’homme (problème d’éjaculation, d’érection ou diminution de la qualité du sperme). Concrètement il s’agit de déposer le sperme directement dans la cavité utérine de sa compagne.

Chirurgie et varicocèle

Elle est pratiquée lorsque le canal déférent est rétréci ou lorsque des varices sont situées autour des testicules. Cependant, ses résultats demeurent assez décevants. Les spécialistes préfèrent alors se tourner vers l’assistante à la procréation médicalisée (APM).

Les traitements médicaux

Les infections de la prostate sont soignées à l’aide d’antibiotiques sur un mois. Dans d’autres cas, sont prescrits des hormones afin de rétablir le fonctionnement testiculaire.

Le don de sperme

En cas d’absence de spermatozoïdes, un couple peut faire appel à un donneur anonyme. L’insémination artificielle se fait via une demande auprès d’un CECOS. Afin d’être éligibles à un don de sperme, il y a trois conditions. Le couple doit être hétérosexuel, marié depuis plus de deux ans et la femme doit être âgée d’au plus de 42 ans.

L’adoption

Si les précédentes solutions n’ont pas abouti, le couple peut adresser une requête d’adoption sur le territoire français ou bien à l’étranger.

Crédit photo : Pixabay