Depuis sa naissance, votre bout de chou est totalement accro à sa tétine ! Pas une journée ne se passe sans que votre enfant vienne vous réclamer sa sucette. Pourtant, vous estimez qu’à 24 mois il faudrait que votre bébé renonce à ce petit accessoire « miracle ». Néanmoins, vous n’avez aucune idée comment l’encourager à arrêter la sucette : l’équipe de Berceau magique vous livre ses astuces !

arrêter-la-sucette

Besoin de succion : quand arrêter la sucette ?

Vous ne savez pas trop pourquoi votre enfant a un besoin irrépressible de téter : en effet en cas de crise, la tétine parvient à calmer très rapidement votre bébé, bien plus efficacement que vos berceuses. Par conséquent, vous avez rapidement intégré l’addiction de votre enfant à ce petit objet.

Pourtant, les professionnels de la santé indiquent qu’une trop longue utilisation de la tétine peut engendrer de nombreux problèmes, notamment une déformation du palais, de la mâchoire et des dents. Ainsi, le retrait de la sucette  est recommandé vers 24 mois. Autre facteur à prendre en compte lors d’une utilisation prolongée de la tétine : les difficultés de diction.

Aider bébé à arrêter la sucette en douceur

Normalement, bébé se détache tout seul de sa tétine, par contre s’il a du mal à passer le cap, aidez-le. Pour toutes les raisons que nous venons d’évoquer, vous souhaitez ainsi faire arrêter la sucette à votre enfant. Toutefois, en pratique, cela s’avère plus compliqué que prévu. Tout d’abord sachez qu’il est important de trouver le bon moment. 

Adoptez une méthode progressive : inutile de brusquer bébé en lui retirant sa sucette du jour au lendemain : cela ferait naître en lui un sentiment d’insécurité et de frustration, qui pourrait lui-même engendrer d’autres troubles.

Comment aider bébé à arrêter la sucette ?

Nous vous proposons quelques astuces pour encourager votre tout-petit à délaisser sa tétine :

  1. Commencez par essayer de comprendre pourquoi il a besoin de sa tétine, et quel substitut pourrait lui apporter la même sensation de réconfort. Cela peut être un doudou, un câlin, une chanson, etc.
  2. Fixez lui des moments précis : plus de tétine la journée que pour la sieste ou le coucher. Puis, progressivement, diminuez son utilisation. Ainsi, l’enfant se sentira moins brusqué.
  3.  Puis lancez-lui de petits défis : « et si tu essayais de t’endormir sans ta tétine ce soir ? » Chacun de ses efforts devra être récompensé par une activité qu’il adore : aller au parc, la construction d’un circuit de voiture, un puzzle? se rendre à piscine, cuisiner un bon gâteau au chocolat… Présentés sous la forme d’une proposition, ces défis permettent aux enfants d’entrevoir qu’ils ont le choix et qu’ils ne sont pas contraints par les adultes.
  4. Autre stratégie à tenter : les petites histoires. En effet, certains livres abordent le sujet de la sucette. L’intérêt est que bébé s’identifie au héros, qui lui aussi va progressivement se séparer de sa sucette. Si vous êtes créatif, n’hésitez pas à vous même inventer une histoire. Fée, princesse, dragon, tout univers est bon à prendre !
  5. Parler de la rentrée scolaire qui approche à grands pas (si le moment est adéquat) : expliquez à votre bout de chou qu’il va se faire de nombreux nouveaux amis. Dites-lui qu’il sera sûrement amené à beaucoup parler avec eux, et qu’il est donc contraignant de discuter avec une tétine à la bouche.
  6. Faites en un jour spécial et fixez une échéance ! Profitez de son anniversaire par exemple, pour lui expliquer qu’il devient grand et qu’il faut désormais mettre la tétine de coté.
  7. Profitez de votre visite chez un expert ou une personne extérieure pour introduire le sujet. La première visite chez le dentiste peut être l’occasion idéale ! Le statut de professionnel est susceptible de convaincre votre enfant et son avis sera pris en compte plus facilement.
  8. Ne revenez pas en arrière ! Lorsque vous le lui enlevez, ne revenez pas sur votre décision. La confusion ne rendra le processus que plus long et difficile pour votre petit bout.

Enfin, s’il refuse toujours de se séparer de sa sucette, c’est qu’il n’est pas encore prêt ! D’autant plus qu’il ne faut pas le forcer. En effet, il pourrait alors décider de compenser le manque de sa tétine par son pouce.  Par ailleurs, vous pouvez consulter un pédiatre pour mieux comprendre le refus de votre enfant de se séparer de sa tétine.

Certes le sevrage de la sucette n’est pas chose facile, mais le temps fait bien les choses, il faut donc être patient.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 10 juin 2016