Tout au long de notre vie, petits et grands, nous rêvons tous chaque nuit. Généralement, ces songes compilent divers éléments de notre quotidien comme des événements passés, des émotions, des souvenirs, des pensées… Certaines rêveries semblent avoir un sens particulier, tandis que d’autres paraissent n’avoir ni queue ni tête ! Qu’en est-il des nouveau-nés ? Les bébés rêvent-ils lorsqu’ils dorment ? Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.

Les rêves de bébé

Le sommeil des nouveau-nés

Le quotidien des bébés est largement rythmé par leurs siestes, on peut ainsi dire que leur sommeil est à cet âge-là primordial. Si durant ces périodes toute activité musculaire se trouve au repos, le cerveau lui demeure en ébullition. En effet, cet organe responsable de la mémorisation va organiser les acquis retenus durant la journée dans une partie spécifique du cerveau de votre enfant, afin qu’il puisse les réutiliser plus tard. Tout ce remue-ménage donne lieu à d’étranges mimiques et moues chez bébé que vous avez sûrement déjà remarquées, quand il semble profondément endormi.

Les bébés peuvent-ils rêver ?

Nos songes sollicitant pour la plupart notre vécu ainsi que des émotions ressenties dans le passé, il est légitime de se demander si les nourrissons sont en mesure de rêver. Eh bien, la réponse est tout simplement oui, dans une certaine mesure. La phase de sommeil où l’on rêve le plus étant deux fois plus longue pour eux que chez les adultes, ils rêvent très fréquemment. Toutefois, les bambins n’ayant pas une vue développée et une compréhension du langage encore limitée, leurs songes ne sont pas aussi détaillés que ceux dont pourraient se souvenir les adultes à leur réveil.

Pour les nourrissons, leurs rêveries sont plutôt constituées de lumières, de couleurs, d’images floues, de sons et parfois même d’odeurs : soit l’ensemble des stimuli physiques qu’ils peuvent expérimenter. Par ailleurs, les neuf mois passés dans le ventre de leur maman ont laissé une marque indélébile qui influence aujourd’hui encore leur quotidien. Enfin, il ne faut pas sous-estimer l’affection et l’attention dont ils profitent depuis leur naissance :  toutes ces petites choses nourrissent leurs nombreux rêves !

Les véritables rêves des tout-petits

Aux alentours de 3-4 ans, les enfants disent se souvenir de leurs rêves faits la nuit passée. Ils sont capables de raconter ce qu’ils ont vécu durant leur sommeil. Si ces petites histoires sont encore assez simples et aussi très désorganisées, elles ne les impliquent pas encore émotionnellement ni physiquement : ils sont plutôt spectateurs qu’acteurs. Ce ne sera qu’à partir de 7 ans que les songes de votre enfant se rapprocheront de ceux des adultes.

Crédit photo : Elodie details

Date de publication : 24 octobre 2016