Combien d’heures de sommeil par jour pour votre bébé ? Dans quelle position le coucher ? Faut-il le couvrir ? A quel âge arrêter la sieste ? Les jeunes parents ont de nombreuses questions liées au sommeil de bébé. Le sommeil de votre enfant est indispensable pour son développement et son épanouissement. Berceau Magique vous livre alors quelques conseils utiles pour mieux  comprendre et respecter le rythme de sommeil de bébé

sommeil de bébé

Combien de temps bébé dort-il ?

La durée de sommeil quotidienne nécessaire pour chaque enfant est variable en fonction de son âge et de son tempérament.

D’une manière générale, on a tendance à dire qu’un nourrisson jusqu’à l’âge de trois mois dort environ 15 à 20 heures par jour sans que ces phases de sommeil ne soient véritablement rythmées. Vers l’âge de six mois, les plages de sommeil de l’enfant commencent à se stabiliser.

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, ses phases de sommeil deviennent moins longues et plus espacées, notamment durant la journée. Il est tout de même primordial d’essayer de conserver des phases de repos dans la journée pour votre enfant jusqu’à l’âge de trois ans à raison d’une à deux heures de sieste quotidienne.

Le nombre de siestes nécessaires jusqu’à 6 mois est de 3, une en fin de matinée et deux dans l’après-midi. Ensuite, lorsque bébé grandit, une à deux siestes suffisent.

Ces phases de repos sont extrêmement bénéfiques pour l’enfant et lui permettent d’une part d’évacuer sa fatigue nerveuse et l’excitation de la journée. C’est également durant le sommeil que se construit le système nerveux de votre enfant et que son corps se développe.

Comme nous vous l’expliquions, un nourrisson met un certain temps afin d’intégrer les concepts de jour et de nuit. Pour l’aider nous vous conseillons de lui apprendre à dissocier ces deux phases de la journée:

  • Faites-lui faire ses siestes à la lumière du jour dans une pièce différente de sa chambre.
  • A la tombée de la nuit, couchez-le dans sa chambre ou dans la votre, dans une luminosité tamisée.

Pour rappel, son couchage ne doit contenir rien d’autre que sa couette ou gigoteuse afin de prévenir les risques d’étouffement.

Pour aider votre nouveau-né à s’endormir, mettez en place le plus tôt possible (vers 3 mois) une routine nocturne qu’il associera au moment du coucher.

Les petits rituels du coucher

L’instauration de petits rituels à l’heure du coucher rassure bébé et permet de le coucher en douceur. Ainsi, avant de mettre au lit  votre enfant, n’hésitez pas à lui chanter une petite berceuse ou à lui lire une histoire accompagnée d’un câlin. Donnez-lui dans son lit son doudou préféré. Vous pouvez également lui mettre un peu de musique douce pour l’aider à s’endormir.

N’hésitez pas à laisser la porte de sa chambre légèrement entrouverte. Vous entendrez ses pleurs plus facilement.

Si votre enfant semble apeuré par le noir, vous pouvez également mettre une veilleuse dans sa chambre. Veillez toutefois à vous assurer que celle-ci soit bien conforme aux normes de sécurité.

Enfin, évitez  d’accourir au moindre pleur dans sa chambre. Si vous devez le rassurer la nuit, parlez-lui en douceur sans allumer la lumière et évitez de le prendre dans vos bras. Votre enfant se rendormira plus facilement ainsi.

Le sommeil de bébé perturbé par le changement d’heure ?

Les enfants sont beaucoup plus sensibles aux changements d’heure et plus particulièrement au passage à l’heure d’été. En effet, l’Automne se rapproche plus de notre horloge biologique tandis que le passage à l’heure d’été est moins « naturel ». Il peut donc venir bousculer les habitudes de bébé et causer quelques désagréments comme une petite perte de l’appétit, des difficultés à s’endormir…
De plus, il fait jour plus tard, et il est donc plus difficile pour les enfants de s’endormir d’autant plus que le réveil avancé empiète sur leurs heures de sommeil. Par ailleurs, ils sont habitués à être réveillés par la lumière du jour.

Pour éviter un changement trop brutal, on peut éventuellement commencer à décaler le réveil de bébé de 15 minutes ainsi que l’heure du repas et du coucher une semaine avant. Cela permettra que son organisme s’habitue petit à petit. Vous pouvez aussi jouer sur la luminosité en allumant les lumières pour simuler le jour. De cette manière, bébé ne sera pas perturbé par le changement d’heure !

Luttez contre le déficit de sommeil

Du fait de l’excitation, vous allez vous sentir en forme durant le premier mois suivant sa naissance malgré le peu d’heures de sommeil que vous aurez engrangé. Faites donc attention au contrecoup ;  pour cela :

  • Lorsque votre bébé fera une sieste, profitez-en aussi pour vous assoupir.
  • Passez le relais à votre entourage, cela ne fera pas de vous de mauvais parents !
  • Bordez votre bébé alternativement.
  • Essayez de manger sainement et de maintenir une activité physique du mieux que vous le pouvez.

Avec le temps vous trouverez avec bébé un rythme stable.

Notre sélection