S’il y a bien une question que se posent tous les jeunes parents c’est bien : quand bébé va-t-il faire ses nuits ? L’équipe de Berceau magique répond à votre question et vous livre quelques conseils pour aborder vos prochaines nuits avec sérénité.

Bébé ne fait pas ses nuits

Comment aider bébé à faire ses nuits ?

Quelles sont les clés pour aider votre bébé à réaliser des nuits complètes le plus rapidement possible ?

Tout d’abord, il est primordial de donner assez tôt des repères à votre bout de chou, concernant son rythme de sommeil. Pour qu’il apprenne progressivement à faire la distinction entre le jour et la nuit, nous vous recommandons de lui faire faire ses siestes dans une pièce qui laisse transparaître la luminosité comme le salon. Au contraire, lors du coucher, portez-le dans sa chambre avec les rideaux tirés. Par ailleurs, il est primordial que bébé dorme seul, dans un environnement calme.

De plus, vous pouvez instaurer un rituel uniquement réservé au moment du coucher à la tombée de la nuit : proposez-lui une histoire ou bien chantez-lui des comptines et terminez cet échange par un câlin ainsi qu’un « bonne nuit ». Dès que ce rituel est terminé, ne vous éternisez pas et éclipsez-vous de sa chambre. Durant la nuit, s’il se réveille, ne cédez pas à la tentation de le prendre dans votre lit. Tôt ou tard, vous ne tarderez pas à remarquer les progrès fulgurants de votre enfant. Néanmoins, si ce n’est pas le cas, ne vous recommandons de demander conseil à votre pédiatre.

Quand bébé est-il prêt à faire ses nuits ?

Pendant 9 mois, blotti dans le ventre de sa maman, le fœtus a passé beaucoup de temps à dormir sans pouvoir faire de distinction entre le jour et la nuit. À sa venue au monde, un nourrisson est incapable de faire immédiatement cette différence. Il faudra patienter la période des 3 à 6 mois afin que son horloge biologique soit assez mature pour organiser ses phases de sommeil et lui permettre de dormir durant plus de 6 heures d’affilée.

Le sommeil de bébé durant ses premiers mois

Durant les premiers mois suivant sa naissance, il est tout à fait normal qu’un bébé ne dorme pas encore des nuits entières, puisqu’il n’y est pas encore physiologiquement prédisposé. En effet, il arrive à votre nouveau-né de se réveiller régulièrement, car il a faim, un besoin primordial à cet âge-là. Une fois son repas pris, il va paisiblement se rendormir. Ainsi, il est important pour les parents de ne pas s’inquiéter de cette sorte d’insomnie, votre bébé ne parviendra à atteindre un sommeil que l’on qualifie de profond seulement autour de l’âge de 2 ou 3 ans. Avant 2 ans, la majorité des enfants se réveillent au moins une fois par nuit.

3 questions à…

Nous avons interrogé Caroline du Cocon de bébé, infirmière puéricultrice dont les consultations peuvent être réservées sur LesExauceurs.com

« Bébé ne fait pas ses nuits : que faire » : une question que se posent tous les parents. S’il y avait UN SEUL conseil à donner, quel serait-il ?

Il existe de multiples raisons pour lesquelles un enfant peut présenter des difficultés d’endormissement ou des réveils fréquents. Le plus important est d’arriver à déterminer la ou les causes de ses difficultés afin d’accompagner l’enfant vers un sommeil apaisé en fonction de ses besoins personnels. La méthode miracle n’existe pas, chaque enfant est unique, chaque famille aussi.

A quel moment conseillez-vous de se faire accompagner ?

Dès que vous en ressentez le besoin, que la situation ne vous convient plus ! Il peut être très éprouvant de vivre d’éternels endormissements, de nombreux réveils nocturnes ou de voir sa dette de sommeil s’accumuler. Il ne faut pas hésiter à en parler et à demander de l’aide.

Comment se déroule une consultation dédiée au sommeil ?

Tout d’abord, je vous fais parvenir un petit questionnaire ainsi qu’un tableau permettant de visualiser le rythme de sommeil de votre enfant afin de pouvoir vous accompagner au mieux lors de notre rendez-vous. Ces deux outils vont me permettre d’orienter notre temps d’échanges et de pouvoir vous accompagner au mieux. Lors de la consultation, nous abordons différents points tels que la grossesse et la naissance, les premiers jours/mois, le vécu des parents, le rythme de sommeil, l’endormissement, l’environnement… Les parents peuvent choisir une consultation ou une formule : consultation + accompagnement. Je travaille avec des méthodes douces, dans le respect de l’enfant, de ses parents et de leurs valeurs. En aucun cas, je ne conseille de méthode de dressage ou encore le laisser pleurer. Nous cheminons ensemble afin de comprendre l’enfant et l’accompagner vers un sommeil plus calme et plus serein.

Consultation sommeil bébé

Crédit photo : Snoozebaby

Date de publication : 8 juillet 2016