S’il y a bien une question que se posent tous les jeunes parents c’est bien : quand bébé va-t-il faire ses nuits ? L’équipe de Berceau magique répond à votre question et vous livre quelques conseils pour aborder vos prochaines nuits blanches avec sérénité.
 

Le sommeil de bébé durant ses premiers mois

Durant les premiers mois suivant sa naissance, il est tout à fait normal qu’un bébé ne dorme pas encore des nuits entières, puisqu’il n’y est pas encore physiologiquement prédisposé. En effet, il arrive à votre nouveau-né de se réveiller régulièrement, car il a faim, un besoin primordial à cet âge-là. Une fois son repas pris, il va paisiblement se rendormir. Ainsi, il est important pour les parents de ne pas s’inquiéter de cette sorte d’insomnie, votre bébé ne parviendra à atteindre un sommeil que l’on qualifie de profond seulement autour l’âge de 2 ou 3 ans. Avant 2 ans, la majorité des enfants se réveillent au moins une fois par nuit.

Quand bébé est-il prêt à faire ses nuits ?

Pendant 9 mois, blotti dans le ventre de sa maman, le fœtus a passé beaucoup de temps à dormir sans pouvoir faire de distinction entre le jour et la nuit. À sa venue au monde, il est tout fait impensable de croire qu’un nourrisson puisse immédiatement faire cette différence. Il faudra patienter la période des 3 à 6 mois afin que son horloge biologique soit assez mature pour organiser ses phases de sommeil et lui permettre de dormir durant plus de 6 heures d’affilée.

Comment aider bébé à faire ses nuits ?

Si à présent vous comprenez pourquoi votre enfant ne parvient pas à faire ses nuits immédiatement, notre équipe va vous donner les clés pour l’aider à les réaliser le plus rapidement possible.

Tout d’abord, il est primordial de donner assez tôt des repères à votre bout de chou, concernant son rythme de sommeil : tout d’abord, pour qu’il apprenne progressivement à faire la distinction entre le jour et la nuit, nous vous recommandons de lui faire faire ses siestes dans une pièce qui laisse transparaître la luminosité comme le salon. Au contraire, lors du coucher, portez-le dans sa chambre avec les rideaux tirés. Par ailleurs, il est primordial que bébé dorme seul : ainsi, n’accourez pas jusqu’à sa chambre avec un biberon dès que vous l’entendez chouiner. En effet, votre bambin est tout à fait capable de se rendormir seul.

De plus, vous pouvez instaurer un rituel uniquement réservé au moment du coucher à la tombée de la nuit : proposez-lui une histoire, puis pourquoi pas une berceuse et terminez cet échange par un tendre baiser et un « bonne nuit ». Dès que ce rituel est terminé, ne vous éternisez pas et sortez de sa chambre. Durant la nuit s’il se réveille, ne cédez pas non plus à la tentation de le prendre dans votre lit. Le lendemain, s’il est parvenu à dormir plusieurs heures d’affilée n’hésitez pas à le féliciter. Tôt ou tard, vous ne tarderez pas à remarquer les progrès fulgurants de votre enfant. Néanmoins, si ce n’est pas le cas, ne vous recommandons de demander conseil à votre pédiatre.

Crédit photo : Flickr