L’Oiseau Bateau est une marque de produits pour enfants caractérisée par des couleurs pleines de pep’s et des personnages qui évoluent dans un univers poétique.

Depuis 25 ans, Catherine Nicol et Philippe Lemoine, les fondateurs de la marque, nous proposent des articles de décoration, des jouets et des accessoires où le rêve et l’imaginaire tiennent une grande place. Catherine, qui a étudié les Beaux-Arts à Valence, s’occupe de toute la partie création, tandis que Philippe est le « chef d’orchestre » qui gère les différents intervenants.

Ils ont accepté de répondre à notre interview, l’occasion d’en savoir plus sur l’histoire, le style et le processus de création de ces articles qui n’ont rien du commun… pour le plus grand plaisir des enfants, et des parents !

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de la marque ?

En 1991, à la naissance de notre première fille, Carla Eliana, nous souhaitions opérer une révolution professionnelle. Notre activité de créateurs a ainsi démarré un an plus tard, à travers la conception de gros coussins en tissu aux formes rigolotes, dessinés par Catherine, puis proposés sur les marchés artisanaux du sud de la France. La marque L’Oiseau Bateau est quant à elle née en 1994, faisant alors la part belle au tissu avec des collections de toises et de sac à dos brodés, qui restent encore aujourd’hui nos produits phares. En 2005, nous avons constaté que peu de luminaires existaient pour les chambres d’enfants et avons donc créé une collection de lampes, toujours dans le style L’Oiseau Bateau bien sûr. Le métal est venu quelques années plus tard, avec la volonté de proposer des objets de décoration originaux, comme les Schlumpeters, des mobiles empreints de poésie.

Pourquoi ce nom ?

Ce nom original correspond tout simplement aux premiers mots prononcés par notre fille aînée. A l’époque, nous vivions au bord de la mer et l’emmenions souvent en balade. Comme une ritournelle, elle répétait ces deux mots car voulait aller voir les « oiseaux » et les « bateaux« . Ceux-ci sont devenus une évidence pour nous au moment de créer la marque. Au-delà de cela, ce nom reflète des valeurs et images qui nous sont chères : la liberté, la mer et le soleil.

Si vous aviez 3 mots-clés pour décrire le style de L’Oiseau Bateau ?

La poésie est le maître-mot de toutes nos créations. De même que la rêverie. Nos jouets et décorations diffèrent, invitent particulièrement à la rêverie et développent l’imaginaire des petits.

La singularité fait également partie de l’ADN de la marque, car depuis le début, seules nos envies nous guident dans les choix de concevoir tel ou tel produit, sans la moindre contrainte. L’Oiseau Bateau bénéficie d’une empreinte qui lui est propre et d’une personnalité que nous mettons en lumière dans chaque nouvelle collection. La singularité est aussi très présente dans notre conception du travail de création, car nous sommes très attachés à la fabrication artisanale. Si tout n’est pas fabriqué en France, nous tenons à faire appel à des artisans de proximité de qualité, voilà pourquoi tous les tissus sont développés spécialement pour nous dans le département de la Loire, tandis que les broderies sont élaborées dans la Drôme.

D’autres mots-clés sont indissociables de la marque L’Oiseau bateau : le tissu, la lumière, le métal et la broderie personnalisable. Ces quatre matières et matériaux correspondent à nos principaux axes de développement.

Comment naît un nouveau produit, une nouvelle collection ?

Une chose est sûre, chaque objet correspond à une histoire qui peut avoir été inspirée par une fleur, un paysage, un décor etc. Notre environnement est inspirant et nous fonctionnons à l’instinct, sans étudier le marché au préalable.

La création des Schlumpeters est assez représentative du processus qui nous anime : nous avions en tête une sorte d’objet planant dans les airs, en mouvement, mais qui ne soit pas forcément un mobile. A l’époque, nous aimions beaucoup la chanson de Laurent Voulzy « Une fille d’avril », où il énumère les caractéristiques propre à chaque fille selon le mois qui lui est dédié. Catherine a ainsi débuté avec quelques croquis et esquisses de balançoires où des « filles d’avril » se tenaient en équilibre.  De cette vision sont ainsi nés les mobiles en métal, à suspendre au plafond. Le processus de création peut dès lors partir d’une image, d’un mot, d’un mouvement, d’une inspiration…

Présentez-nous vos nouveautés…

Nous avons récemment créé de nouveaux personnages, tout en essayant de garder un lien entre les collections. L’une de nos dernières collections, les fauteuils Vraiteuils est ainsi en lien avec les personnages mis en avant dans les suspensions lumineuses Nuitéjour, dans les Mobiles en cerceaux, les Schlumélémentaires et les Coffrets naissance. On y retrouve en effet les célèbres héroines de contes pour enfants Alice au pays des merveilles et son lapin, ou encore le Petit Chaperon rouge.

… et celles à venir

Sans trop en dire, nous travaillons sur des projets en volume, avec des formes sphériques nouvelles. Plusieurs de ces projets en cours apparaîtront au Salon Maison & Objet de septembre 2016.

Merci à Catherine et Philippe pour leur disponibilité !

Retrouvez tous les produits L’Oiseau Bateau sur le site Berceau Magique. 

Date de publication : 18 mars 2016