Votre bébé a les fesses rouges et irritées ? Sachez que cette lésion dermatologique située au niveau du siège, connue également sous le nom d’érythème fessier, touche presque tous les bébés durant la première année de leur vie. Bien qu’elle soit bénigne, elle peut s’avérer très gênante et douloureuse, raison pour laquelle il faut trouver des solutions radicales et efficaces. Dans la plupart des cas, les irritations des fesses de bébé sont dues au mauvais choix de couches et à une mauvaise hygiène. Pour y mettre fin, l’achat de couches qui respectent parfaitement la peau sensible du bébé s’avère primordial.

Irritations des fesses de bébé : à quoi sont-elles dues ?

Sachez que la peau d’un bébé est quatre fois plus fine que celle d’un adulte et est ainsi beaucoup plus fragile et vulnérable. Les irritations des fesses sont fréquentes et touchent plus de la moitié des bébés âgés de 4 à 12 mois.

Irritations des fesses de bébé : qu’est-ce que c’est ?

L’érythème fessier est une inflammation cutanée qui se présente habituellement par une peau rouge et enflammée. Chez les petites filles, il peut s’étendre autour de la vulve, de l’anus et des plis inguinaux ; tandis que chez les petits garçons, il peut toucher les organes sexuels et la racine des cuisses.

Quelles sont les causes de l’érythème fessier ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’érythème fessier. Les irritations peuvent être provoquées par le contact prolongé de la couche souillée par l’urine et les selles avec la peau, ce qui engendre la prolifération de bactéries, la modification du pH de l’épiderme et la libération d’ammoniaque responsable de l’irritation. En effet, l’acidité des matières fécales fragilise le film lipidique formant la barrière de protection contre les bactéries et les champignons.

Comme dit précédemment, les irritations peuvent aussi être liées au choix des couches, raison pour laquelle il faut vous tourner vers des couches qui vantent une composition idéale pour la peau de bébé et bien vérifier leur qualité en faisant par exemple des essais. Un produit respectueux de votre enfant s’impose et c’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à regarder l’étiquette pour avoir l’assurance que les matières utilisées sont saines pour votre bout de chou.

Pourquoi faire cette vérification ? Car certaines couches contiennent des produits toxiques et irritants pouvant agresser la peau sensible du bébé. Les frottements de la couche amplifient les brûlures, surtout si celle-ci n’est pas bien adaptée à la taille de votre bébé.

Comme la peau de l’enfant est très fragile à l’endroit des fesses, l’utilisation de certains produits de toilette comme les lingettes imprégnées de lotion et le talc peut aussi causer des irritations. Pour ceux qui utilisent des couches en tissu, l’érythème fessier peut être dû à l’utilisation de détergent ou d’assouplisseur lors du lavage ou encore à un mauvais rinçage.

Sachez cependant qu’une poussée dentaire, un changement d’alimentation et une diarrhée peuvent également provoquer ce type de lésion dermatologique.

Quels sont les symptômes de l’érythème fessier ?

En cas d’érythème fessier, le bébé a les fesses rouges, chaudes et douloureuses. Les irritations se traduisent par des plaques rouges, parfois bordées de petits points de la même couleur au niveau des fesses, des cuisses et des organes génitaux.

Sachez qu’elles peuvent disparaître rapidement en prenant les précautions nécessaires. Cependant, les symptômes peuvent persister pendant plus de 4 jours et provoquer de la fièvre, des cloques et des furoncles.

Comment traiter les irritations des fesses de bébé ?

Ces irritations guérissent en seulement quelques jours, même sans traitement médicamenteux. Comme elles entraînent des douleurs intenses, vous devez impérativement soulager votre enfant. Outre l’utilisation de couches de qualité et de produits respectueux de la peau du bébé, pensez à laisser sa peau à l’air libre le plus souvent possible lorsqu’il fait chaud. Cela favorise une guérison rapide.

Utiliser des couches respectueuses de la peau fragile du bébé

Privilégiez les couches super-absorbantes au lieu des couches lavables et celles contenant des produits irritants. Elles gardent les fesses bien sèches, provoquant la disparition progressive des irritations.

Changer régulièrement les couches

Pour éviter que les irritations ne s’amplifient et pour qu’elles guérissent plus rapidement, il est très important de changer le bébé régulièrement. Dès que la couche est souillée, que ce soit par l’urine ou par les selles, pensez à l’enlever rapidement.

Utiliser de l’eau tiède pour nettoyer la peau

Comme les lingettes imbibées de lotion ont tendance à agresser la peau fragile du bébé, privilégiez l’eau tiède pour le nettoyer à chaque changement de couche. L’utilisation du savon n’est pas conseillée ou du moins, préférez-le hypoallergénique.

Sachez toutefois que les lingettes sans alcool et sans parfum sont bien tolérées par la peau sensible du bébé et peuvent être utilisées. Il est néanmoins déconseillé de les utiliser tous les jours.

Protéger la peau du bébé avec de l’huile végétale et de la crème sans parfum

Au moment de changer la couche, pensez également à utiliser de l’huile végétale comme l’huile d’olive. Cela permet de guérir les irritations, tout en nourrissant la peau du bébé. Avant de procéder, assurez-vous cependant que sa peau est bien sèche.

Vous pouvez en outre utiliser de la crème à base d’oxyde de zinc ou de gelée de pétrole sans parfum en complément pour protéger accélérer la guérison. C’est très efficace contre l’érythème fessier !

Quelques astuces pour prévenir les irritations des fesses

En cas d’irritations des fesses du bébé, il est inutile de paniquer et de se sentir coupable. Sachez-le, les bébés échappent rarement à ce problème en raison de la fragilité de leur peau à cet endroit. Un manque d’hygiène peut cependant multiplier les risques.

Comme susmentionné, pour éviter l’érythème fessier, pensez à changer le plus fréquemment possible la couche de votre bébé, de jour comme de nuit, afin d’éviter que l’humidité ne se frotte sur sa peau. Le choix de la couche est aussi très important. Si vous utilisez des couches saines, bien absorbantes et hypoallergéniques, conçues à 100% avec des ingrédients naturels, les irritations sont moindres.

Pour épargner votre bébé de l’érythème fessier, pensez en outre à bien nettoyer sa peau à chaque change, notamment avec de l’eau, du savon doux et de l’onguent. Assurez-vous que celle-ci est bien séchée. Par ailleurs, veillez aussi à respecter les règles d’hygiène, soit de bien vous laver les mains avant et après chaque changement de couche, afin de réduire les risques d’infections et d’irritations.

Date de publication : 16 juin 2020