C’est avec une grande joie que vous avez accueilli la nouvelle : vous êtes enceinte ! Cela a d’autant plus été confirmé par un test urinaire suivi d’une prise de sang. Toutefois, au cours de votre première échographie on vous a annoncé qu’il s’agissait d’un œuf clair. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les conséquences immédiates sur votre grossesse ? Berceau magique vous en dit davantage sur ce problème obstétrique.Les conséquences d'un œuf clair

Qu’est-ce qu’un œuf clair ?

Malgré la présence de tous les symptômes que l’on retrouve chez les femmes enceintes – des tests revenant positifs et une silhouette qui s’arrondit légèrement – vous avez appris lors de votre tout première échographie qu’un souci allait mettre en péril le reste de votre grossesse. En effet, le praticien a évoqué un œuf clair se traduisant par un sac embryonnaire vide. Concrètement cela signifie qu’après la fécondation, la division cellulaire ne s’est pas produite. Par conséquent, sans embryon il ne peut pas y avoir de bébé, la grossesse doit s’arrêter.

Ainsi, vous vous demandez naturellement ce qu’il va se passer à la suite de ce diagnostic. Après une seconde échographie de vérification, dans la plupart des cas, la fausse-couche survient naturellement. Sinon, il faut envisager une aide médicamenteuse ou une intervention sous anesthésie. Enfin, un nouvel examen échographique dit de contrôle sera réalisé afin de confirmer que l’œuf clair a bien été évacué. La raison la plus souvent évoquée suite à cet événement est une incompatibilité génétique, l’œuf est malformé et stoppe donc sa croissance. D’autres causes peuvent être citées, ces dernières peuvent être d’origine hormonales, ou encore immunitaires.

Peut-on retomber enceinte après un œuf clair ?

Sachez qu’après cet épisode s’avérant psychologiquement douloureux, il est tout à fait envisageable de songer à une nouvelle grossesse. En effet, le passage de l’œuf clair ne laisse aucune séquelle physique et les cas de récidive sont rarissimes. Les règles reviennent quelques semaines plus tard. Pour autant, si le corps est prêt à une nouvelle nidation, il est déconseillé de se projeter dans un nouveau projet de parentalité sans avoir pris le temps de faire le deuil du précèdent. Ainsi, tous les professionnels de la santé s’accordent sur le fait qu’un accompagnement est nécessaire. Ceci pour pouvoir évacuer les peurs et repartir sur des bases saines : ne perdez pas espoir !

Crédit photo : Pixabay

Date de publication : 4 octobre 2016