Noël approche à grands pas, et une question souvent sans réponse préoccupe les jeunes parents : doit-on faire croire au Père Noël à nos enfants ? ne serait-ce pas leur mentir ? Des avis contradictoires qui évoluent avec les générations. Berceau magique vous aide à y voir plus clair pour vous aider à décider quoi faire.

Père noël

Pour ou contre le mythe du Père Noël ?

De nombreux parents jugent incompatible de faire croire au Père Noël tout en inculquant des valeurs à leurs enfants comme celle de ne pas mentir. D’autres jugent avoir été trop attristés et choqués d’apprendre que ce n’était qu’un mythe et n’ont donc pas envie de faire revivre la même chose à leurs bambins.
Face à cela, on retrouve les jeunes parents qui ont envie de faire partager la magie de cette fête à leurs enfants, de voir dans leurs yeux l’émerveillement et l’étonnement face à ce bonhomme étrange qui apporte les cadeaux.

L’avis des psychologues

Pour de nombreux psychologues, le Père Noël fait partie de nos croyances ancestrales. Ce qui fait généralement le plus peur aux parents, c’est de devoir avouer plus tard à leurs enfants qu’il n’existe pas. Pour ne pas les traumatiser, il faut y aller progressivement. Par ailleurs, votre enfant ne sera pas seul, d’autres enfants vivront la même chose que lui.
Cependant, pour les parents qui en gardent une mauvaise expérience, il est tout à fait normal de ne pas vouloir reproduire la même chose avec leur tout-petit. Il est donc important d’en discuter et de trouver un compromis pour prendre la meilleure décisison.

Dominique Tourrès-Gobert vous répond

Selon Dominique Tourrès-Gobert, pédopsychiatre, qui a écrit le livre « Il était une fois le bon dieu, le père Noël et les fées », il est important d’accompagner les enfants dans leur croyance mais aussi dans leur « cheminement vers la vérité ». En effet, continuer à véhiculer la tradition de Père Noël lorsque votre enfant commence à s’interroger ne serait pas judicieux.
Elle explique aussi que « les parents qui ne cautionnent pas doivent agir selon leur intime conviction sans avoir peur d’être jugés. Le monde intérieur des enfants est très riche et peuplé de héros imaginaires qui sauront très bien remplacer l’homme à la barbe blanche ».

Comment leur dire la vérité ?

Il n’y a pas d’âge pour expliquer à votre enfant que le père Noël n’existe pas. En effet, cela va dépendre de la personnalité de bébé. Dès que votre enfant commence à comprendre, saisissez l’opportunité. Cependant, les psychologues s’accordent sur l’âge de 8 ans comme limite à ne pas dépasser pour cette croyance. L’âge moyen se situe entre six ou sept ans. En effet, ils sortent de l’imaginaire, et commencent à raisonner plus concrètement.
N’ayez crainte, vous ne gâcherez pas pour autant son prochain Noël, l’excitation se fera d’une autre manière, grâce aux cadeaux, aux retrouvailles en famille, aux moments de joie et de tendresse….

À partir du moment où votre enfant se met à avoir des doutes, expliquez-lui à votre manière, l’histoire du Père Noël. Continuez le mythe serait lui mentir alors que votre enfant grandit. Par ailleurs, ses copains commenceront également à s’interroger, c’est pourquoi il est vraiment indispensable de ne pas perpétuer le mythe trop longtemps. Vous pouvez simplement et naturellement leur dire que c’est une coutume importante à respecter. Expliquez-lui que vos parents vous ont aussi volontairement laissé y croire étant petit, que c’est une jolie histoire que l’on raconte aux enfants pour les faire rêver.

Crédit photo : Unsplash

Date de publication : 22 décembre 2015