Emploi du temps professionnel surchargé ? Temps de trajets trop longs, entre votre travail et l’école ? Vous ne parvenez jamais à arriver à temps pour la sortie des classes ? La garde périscolaire est faite pour vous : ce lieu adapté aux enfants, accueille votre tout-petit avant ou après les heures de classe, dans un cadre ludique ! Berceau magique vous en dit plus sur le sujet.accueil-périscolaire

Comment fonctionne l’accueil périscolaire ?

L’accueil périscolaire ou ALAÉ (Accueil de Loisirs Associé à l’École) est un service proposé aux familles en lien à l’école. Ses avantages sont indéniables : vos enfants peuvent être accompagnés dans la réalisation de leurs devoirs, mais sont aussi tout simplement gardés et surveillés par un personnel qualifié, qui saura les faire patienter en s’amusant jusqu’à votre arrivée. En effet, bien que la périscolaire soit parfois située dans l’école, l’équipe n’est pour sa part pas enseignante mais composée d’animateurs socioculturels.

Ainsi, les temps périscolaires sont aussi opportuns pour découvrir de nouvelles activités, et contribuent à multiplier les champs d’apprentissage tant éducatifs que sociaux des enfants pris en charge. Enfin, il s’agit aussi d’une réponse concrète aux besoins exprimés par les familles en termes de « mode de garde ».

Qui organise ce service ?

Les activités périscolaires sont majoritairement organisées par les collectivités territoriales et des associations (notamment de jeunesse et d’éducation populaire ou sportives); elles peuvent l’être également par des sociétés commerciales, des comités d’entreprise et même des particuliers.

Sachez par ailleurs que les assistantes maternelles agréées et la garde à domicile constituent également une autre solution périscolaire.

Quel est le coût de la garde périscolaire ?

Dans un souci d’aider les parents à concilier vie familiale et vie professionnelle, la caisse d’Allocations familiales (CAF) soutient ses partenaires qui proposent la garde périscolaire. Sous certaines conditions, ces structures d’accueil peuvent donc être subventionnées, ainsi :

  1. Dans les accueils de loisirs, la participation financière demandée aux familles est calculée en fonction de leurs revenus disponibles
  2. Dans les établissements d’accueil de jeunes enfants, le coût du service est établi d’après un barème national de la Cnaf.

Il faut donc compter en moyenne entre 1,20€ et 3,50€ pour l’étude surveillée, et 5,70€ pour la journée en centre de loisirs.

Pour les parents faisant appel à une assistante maternelle ou une garde à domicile pour leur tout-petit de moins de 6 ans, peuvent bénéficier du complément de mode de garde de la prestation d’accueil du jeune enfant (Cmg de la Paje).

Enfin, sachez que, sous certaines conditions, votre centre d’impôts peut vous permettre de jouir d’un avantage fiscal.

Crédit photo : Freepik

Date de publication : 13 novembre 2015