Vous désirez que votre enfant se construise chez vous, à la maison : pourtant cela a un coût. Berceau Magique vous éclaire sur la garde à domicile et les démarches administratives liées à ce mode de garde.garde-enfant

Les avantages de la garde à domicile

Votre congé maternité arrive à terme et vous n’imaginez pas votre enfant en crèche ou chez une assistante maternelle. À la maison, il dispose de ses jouets pour s’épanouir dans un environnement familier et sécurisé par vos soins. De plus, ce mode de garde est le plus flexible par rapport à ses horaires, parce que vous n’avez ni besoin de déposer ou de récupérer votre enfant ; et surtout on ne refusera jamais votre bambin parce qu’il est malade.

Comment choisir une garde à domicile ?

Une garde à domicile ne reçoit aucune formation particulière de la Protection maternelle et infantile (PMI). Pour s’assurer de sa bienveillance et de ses qualifications, n’hésitez pas à lui demander ses références. Il est important que vous ayez un bon feeling afin d’être en mesure de lui confier vos enfants sereinement le jour J.

Les modalités pour embaucher une garde à domicile

  • Soit vous avez recours aux services d’un organisme agréé par l’Etat qui va prendre en charge une partie des tâches administratives liées au recrutement et à vos obligations d’employeur ;
  • Soit vous assurez vous-même le recrutement (en cherchant par exemple sur Pôle Emploi) et les formalités liées au statut d’employeur.
  • Enfin, pensez au bouche-à-oreille !

Dans les deux cas, vous deviendrez l’employeur de cette personne et devrez :

  • Établir un contrat de travail (CDD ou CDI) à l’embauche ou à la fin de la période d’essai de 2 mois,
  • Lui verser une rémunération,
  • Vous référer à la réglementation du code du travail applicable,
  • Déclarer ses salaires en fin de mois au centre Pajemploi, qui lui délivrera ses bulletins de paie.

Le contrat  de la garde à domicile

Il est primordial que vous définissiez ensemble :

  • Le montant du salaire : le minimum légal étant de 9,61 € bruts, soit 7,34 € nets.
  • Les horaires travaillés mensuellement, qui ne doivent pas dépasser plus de 48 heures par semaines sur 12 semaines consécutives
  • Les missions précises de votre employé : selon la convention collective, elle peut réaliser des travaux ménagers connexes, en plus de la garde de l’enfant.

De plus, votre garde à domicile acquiert 2,5 jours par mois travaillé de congés payés. Côté frais, vous devez participer à ses frais de transport en commun.

Puis-je bénéficier d’avantages financiers ?

Si vous êtes parents d’un ou plusieurs enfants de moins de 6 ans, vous pouvez, peut-être, bénéficier du complément de libre choix du mode de garde (Cmg) de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje).

En effet, la CAF ou la caisse de Mutualité sociale agricole peuvent prendre en charge :

  • 50 % des cotisations sociales dues pour l’emploi de votre salarié dans la limite d’un plafond variant selon l’âge de votre (ou vos) enfant(s) ;
  • Une partie de la rémunération de votre salarié.

Par ailleurs, vous pouvez aussi bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’emploi d’une personne à votre domicile.

La garde à domicile partagée

Comme vous aurez pu le constater dans notre article, le recrutement d’une garde à domicile peut coûter extrêmement cher. Afin de réduire ce budget par 2, sachez qu’il est possible d’opter pour une garde à domicile partagée : une nounou garde les enfants de deux familles, alternativement au domicile de chacune.

N’hésitez pas à faire appel à notre partenaire All4home pour la garde d’enfants à domicile.

Date de publication : 11 août 2015