La crèche est l’un des principaux modes de garde choisi par les parents pour leur bébé. Or aujourd’hui, seuls 13% des tout-petits y sont gardés par faute de place. Berceau Magique vous éclaire sur les différentes formes de crèches et leurs coûts afin que vous puissiez vous inscrire au plus vite dès l’annonce de votre grossesse.

la-crèche

Comment fonctionne les crèches ?

Une crèche accueille en moyenne 30 à 60 enfants, âgés de deux mois à trois ans, dans un cadre aménagé afin de répondre à leurs besoins. Répartis selon leur tranche d’âge, ils sont encadrés par des professionnels qualifiés (puéricultrices, auxiliaires ou éducatrices de jeunes enfants). D’autre part, un pédiatre est attaché à chaque crèche. Sa mission est de surveiller médicalement l’état des tout-petits ainsi que l’hygiène générale de la crèche.

Les différents types de crèche

Type  Vocation Coût
Crèche municipale Accueil d’enfants de 10 semaines à 3 ans dans une structure adaptée. La direction de l’établissement est confiée à une puéricultrice diplômée d’État. Calculé en fonction des revenus des parents et du nombre d’enfants à garder.
Crèche collective Accueil d’enfants de moins de 3 ans dont les parents exercent une activité professionnelle ou recherchent un emploi. Gérée par une association ou une collectivité territoriale. Varie en fonction des revenus et du nombre d’enfants à charge. Le montant est également différent d’une commune à l’autre, selon le taux de la subvention octroyée par la municipalité.
Crèche de personnel Accueil des enfants du personnel d’un ou de plusieurs employeurs (entreprises, administrations, hôpitaux, etc.). Entre 10 000 et 17 000 euros en moyenne avec aides supplémentaires de la CAF.
Crèche parentale Une association de parents – placée sous le contrôle de la PMI (protection maternelle et infantile) – assume la responsabilité de la garde de 20 enfants, pour quelques demi-journées par mois. En moyenne, 5 € à 20 € par jour et par enfant. Le tarif peut cependant être imposé par la collectivité si des subventions sont allouées à l’association.
Micro-crèche Regroupement associatif, municipal ou privé de professionnels dans un appartement ou une maison pour accueillir 3 à 9 enfants. Tarif horaire fixé librement par la micro-crèche.
Crèche familiale Regroupement d’assistantes maternelles agréées, sous la responsabilité d’une puéricultrice. Le temps de garde est adapté aux besoins des parents. L’enfant est accueilli chez l’assistante maternelle qui est employée et rémunérée par l’établissement. Tarif calculé selon le revenu des parents, toutefois ils peuvent bénéficier d’avantages fiscaux.

Les avantages et les inconvénients de la crèche

La crèche fait partie d’un des premiers lieux de socialisation des enfants. Évoluant en collectivité, les tout-petits sont amenés à se côtoyer et à apprendre à se respecter : la crèche participe donc à leur éveil. De plus ils disposent de matériels et de jeux éducatifs.

La crèche est devenue le mode de garde favori des parents. Aussi, il est difficile d’y obtenir une place. Par ailleurs, un problème se pose lorsque votre enfant est malade (infections ORL) puisque la directrice peut lui refuser l’entrée. Enfin, les horaires sont assez stricts (7H à 19H) et souvent peu compatibles avec l’emploi du temps professionnel des parents.

Quand s’inscrire à la crèche ?

Berceau Magique vous recommande de vous inscrire le plus tôt possible, notamment si vous vivez dans une grande agglomération. Pour inscrire votre enfant, vous devrez vraisemblablement fournir :

  • Votre carnet de maternité ou, si l’enfant est déjà né, un acte de naissance ou le livret de famille,
  • 2 justificatifs de domicile,
  • Vos fiches de paye des trois derniers mois,
  • Votre déclaration de revenus de l’année en cours.

Vous recevrez ensuite un récépissé d’inscription, que vous devrez impérativement fournir lors de la confirmation de naissance de bébé.

Crédit photo : Pixabay

Date de publication :