Selon les spécialistes, la roséole est une infection bénigne qui touche environ 3 enfants sur 10. Dans de nombreux cas, le bébé contaminé ne se sent pas malade et n’a pas non plus l’air affecté. Berceau magique vous éclaire sur cette infection virale.la-roséole

Qu’est-ce que la roséole ?

La roséole infantile – autrefois appelée la « sixième maladie » – est une infection virale qui cause tout d’abord une fièvre (39°C), puis entraîne une éruption cutanée rosâtre sous forme de microtâches. Elle touche généralement les enfants de 6 mois à 2 ans durant le printemps ou l’automne.

La roséole dure environ 3 jours et présente relativement peu de conséquences. Comme un banal rhume, l’organisme est capable de guérir l’infection de façon spontanée, grâce aux anticorps.

Les symptômes

Outre la fièvre et les éruptions cutanées, les symptômes courants de la roséole sont semblables à un rhume : mal de gorge, nez qui coule, toux, fatigue, diminution de l’appétit… Toutefois, tous les enfants atteints de cette infection ne présentent pas tous ces symptômes, si bien que parfois la maladie passe inaperçue !

Comment bébé a-t-il été contaminé ?

La roséole se propage d’une personne à l’autre par la salive et les sécrétions nasales. Une personne infectée peut transmettre le virus à d’autres, même si elle ne présente aucun symptôme. Il est donc primordial, encore une fois, de vous laver soigneusement les mains avant de prendre votre bébé dans vos bras.

Comment soigner la roséole infantile ?

Malgré la fièvre et l’éruption cutanée, la plupart des enfants se remettent rapidement et spontanément de la roséole. Par précaution n’hésitez pas à consulter un pédiatre, notamment s’il souffre de convulsions.  S’il vous prescrit un traitement, ce dernier sera symptomatique, c’est-à-dire qu’il visera à réduire les désagréments des symptômes.

Pour soulager la fièvre, rafraîchissez votre tout-petit en l’hydratant, en lui ôtant quelques épaisseurs de vêtements et en le laissant se reposer. Il n’y a quasiment aucune complication à cette infection.

Crédit photo : Flickr

Date de publication : 4 septembre 2015