Votre tout petit est gardé par une nounou ou à la crèche. Les moments de séparation et de retrouvailles sont parfois compliqués. Laure, éducatrice de jeunes enfants et fondatrice du compte @laureeje , nous donne des clés pour mieux comprendre ce qui se passe pour bébé afin de mieux l’accompagner.

La séparation

Aussi petit soit-il, l’enfant se rend compte du changement quand il découvre la collectivité. Il est tout d’abord confronté à un nouveau rythme. Il entend des bruits nouveaux, il voit un nouveau lieu et des nouvelles personnes.

L’enfant peut ressentir l’anxiété de ses parents face à cette séparation. Pour que l’enfant la vive le mieux possible il faut qu’il soit persuadé que ses parents vont revenir le chercher.
Le jeu « de coucou caché » est un bon outil pour accompagner la séparation, en effet l’enfant ne voit plus le parent mais celui-ci revient toujours.

Du coté des parents, cette séparation est souvent difficile. Faire confiance à des professionnels inconnus peut prendre du temps. Le parent peut avoir un sentiment de culpabilité lié à l’angoisse de la séparation, et la reprise du travail. Cette séparation est une grande étape pour le parent et pour l’enfant qu’il faut accompagner. Mais, cet accompagnement est aussi valable pour les retrouvailles.

Les retrouvailles

Ce moment est perçu par les parents comme un moment agréable où ils retrouvent leur enfant après un temps de séparation. Pour l’enfant, ces retrouvailles sont un temps où se mêlent beaucoup d’émotions.
C’est pourquoi ce moment peut être aussi difficile que celui du temps de la séparation.

Certains professionnels de la petite enfance demandent lors des transmissions : « Qui viendra chercher l’enfant ce soir ? »
Cette question à pour but de pouvoir rassurer l’enfant dans la journée en cas de chagrin mais aussi de pouvoir répondre à l’enfant à la fin de la journée, quand il commence à voir que certains retrouvent leurs parents et quittent la structure ou l’assistante maternelle. Cette verbalisation va préparer l’enfant à l’arrivée de sa famille et au départ de la crèche. Ces repères sont importants pour l’enfant, cela va l’aider par la suite à se situer dans le temps.

Chaque enfant retrouve sa famille à sa manière à son rythme. Si certains courent vers leurs parents, d’autres prennent le temps de terminer leur jeu. Les enfants peuvent aussi faire semblant de ne pas avoir vu le parent rentrer dans la structure. Ils peuvent également amener à leurs parents un objet de leur choix. Parfois certains enfants sont tristes ou s’énervent et ne veulent pas quitter la crèche. Cela peut être un trop plein d’émotions de la journée. Les enfants se sentent libre de lâcher les émotions de la journée avec le parent. (Joie, tristesse, frustration…)

Ce que l’on peut proposer pour accompagner l’enfant

Discuter, écouter et verbaliser les émotions sur le moment présent et accompagner dans cette période de retrouvailles. La communication entre parents et enfants peut aussi se faire par d’autres biais comme des gestes ou des sourires…

Les livres peuvent être un bon outil au moment de la séparation ou des retrouvailles, voici une sélection de mes livres coup de cœur:

bébés chouettes Martin Waddell et Patrick Benson,

à ce soir ! de Jeanne Ashbé

Parfois l’enfant à besoin de rapporter un jeu ou objet de la maison pour la crèche, un lien entre chez lui et la structure, un objet qui le rassure qui rapportera chez lui le soir. Cela permet de faire découvrir aux professionnels et aux enfants un jeux ou un livre différent que celui de la crèche par exemple.
Le lien de confiance se met en place avec le lieu d’accueil : « Regarde avec quoi je joue à la maison » même sans le langage avec les gestes et les mimiques pour que les professionnels découvre son objet.

Date de publication : 9 mai 2022