La toxoplasmose contamine 45% des adultes durant leur enfance ou leur adolescence. Or ce parasite est extrêmement dangereux pour les femmes enceintes puisqu’il peut traverser la barrière placentaire, et s’attaquer au fœtus. Berceau Magique vous livre donc ses conseils afin de vous prémunir contre cette maladie infectieuse.

toxoplasmose

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

Le toxoplasmose est un parasite qui peut contaminer la future maman via sa consommation de certaines matières animales et de crudités qui sont en contact avec la terre. C’est donc pourquoi nous vous expliquions dans un précédent billet, l’importance pour les femmes enceintes de se soustraire à un régime alimentaire adapté.

Comment est-on contaminé par la toxoplasmose ?

Avant de contaminer l’être humain, le parasite atteint des animaux, appelés hôtes (le porc, le bovin, le mouton ou la chèvre) sous forme de kystes. En cas de consommation d’une viande contaminée peu cuite, qui ne suffit alors pas à tuer les kystes, l’homme peut être infecté.

D’autre part, ce parasite peut aussi être transmis aux chats et aux autres félins dits hôtes définitifs. Ces animaux peuvent contaminer l’homme par l’intermédiaire de leurs excréments. Seuls les chats qui chassent pour se nourrir peuvent être porteurs du parasite. Au contraire, un chat d’appartement nourri avec des aliments industriels ne présente aucun danger.

Quels sont les risques de la toxoplasmose congénitale ?

La toxoplasmose congénitale est l’infection du bébé par le parasite transmis par sa maman. Cela suppose que la mère a été en contact avec le parasite pendant sa grossesse et qu’elle n’était pas immunisée contre cette maladie (c’est-à-dire qu’elle n’a jamais été au contact du parasite avant d’être enceinte).

Concernant ses incidences sur le fœtus, elles peuvent être dangereuses : lésions cérébrales irréversibles, formation de cicatrices sur la rétine, malformations graves ou fausse couche.

Quels sont les symptômes de la toxoplasmose ?

80% des personnes infectées ne ressentent aucun symptôme. Cela ne veut pas non plus dire qu’ils sont protégés. Pour les 20% restants, ils sont confrontés à de la fièvre, de la fatigue, des ganglions, des éruptions cutanées, des troubles de la vision, des douleurs aux articulations ou encore des maux de tête.

Comment éviter la toxoplasmose ?

Afin d’éviter de contracter l’infection il est important de respecter quelques règles d’hygiène :

  1. Lavez-vous les mains avec de l’eau potable et du savon après tout contact avec des animaux et avant chacun de vos repas.
  2. Nettoyez régulièrement vos vêtements
  3. Cuisez votre viande à point
  4. Lavez avec grande précaution les crudités que vous mangez. Si vous vous trouvez au restaurant, évitez donc les salades salées ou sucrées.
  5. Évitez tout ce qui est cru (sushis, tartare, carpaccio…)
  6. Ne consommez que du lait pasteurisé en boisson ou en fromage
  7. Abstenez-vous de manipuler de la viande crue
  8. Évitez la charcuterie
  9. Portez des gants si vous faites du jardinage

Suis-je immunisée contre la toxoplasmose ?

Dès que vous serez déclarée enceinte, votre gynécologue réalisera un serodiagnostic de la toxoplasmose. Il s’agit d’une prise de sang obligatoire.

Si le test se révèle positif, cela signifie que vous avez déjà eu la maladie et que vous êtes donc immunisée. Sinon, vous n’êtes pas protégée et votre suivi va être alors renforcé. Chaque mois, vous serez à nouveau dépistée et entamerez un traitement antibiotique si votre état le requiert.

Date de publication : 11 août 2015