Craniodoc Paris nous livre ses conseils pour éviter l’apparition d’une plagiocéphalie.

La plagiocéphalie est une déformation du crâne de l’enfant caractérisée par une asymétrie donnant à la tête une forme oblique, on parle communément de « bébé à tête plate ».

Haute autorité de santé

La Haute Autorité de Santé recommande le couchage sur le dos lors du sommeil de bébé, sur un
matelas ferme, sans coussin, ni couverture. Mais alors, comment prévenir la plagiocéphalie sans augmenter le risque de mort inattendue du nourrisson ?

Voici les 12 conseils de Craniodoc Paris :

  1. Positionner le mobile vers les pieds de bébé et non au-dessus de sa tête. En effet, avec un mobile au dessus de la tête, bébé a tendance à fixer son regard et à augmenter les appuis postérieurs au niveau de sa tête, donc à favoriser les déformations crâniennes.
  2. Limiter le temps passé dans le transat ou encore le cosy. Ce dernier ne doit servir que pour les trajets en voiture.
  3. Proposer à votre enfant des temps d’éveil sur le ventre et sur le côté. Pratiquer le portage est également une bonne idée pour varier les positions et aider bébé à acquérir une mobilité adéquate en réduisant les appuis postérieurs sur sa tête.
  4. Eviter l’utilisation des coussins anti-tête plate. Ces articles peuvent réduire la mobilité de la tête.
  5. Alterner la position dans les bras si bébé est nourrit au biberon (droite / gauche), comme le serait un bébé allaité au sein.
  6. Alterner la position du lit ou la position de votre enfant dans son lit afin d’orienter son regard.
  7. Faire dormir bébé sur un plan horizontal et ferme lui donnant toute liberté de mouvement nécessaire.
  8. Jouer avec bébé dans des positions différentes.
  9. « Enrouler » bébé ; le stimuler dans les positions et avec des jeux qui vont lui permettre de s’enrouler sur lui-même. (Apprendre à retirer ses chaussettes, à jouer avec ses pieds, … )
  10. Consulter un médecin, kinésithérapeute, ostéopathe, chiropracteur si bébé présente un reflux ou une problématique entravant sa mobilité ou pour faire un bilan général.
  11. Stimuler bébé afin de vérifier qu’il n’ait pas un côté préférentiel.
  12. Consulter un kinésithérapeute, ostéopathe ou chiropracteur pendant la grossesse.

Explications sur la plagiocéphalie en vidéo

Date de publication : 4 avril 2022