Témoignage de Marine, maman de Ailbhe Mae


On m’avait annoncé que le terme de ma grossesse serait le 3 Septembre 2020. Mais les choses ne se sont pas exactement déroulées ainsi …

Lors d’un rendez-vous médical le 17 Août, ma gynécologue m’annonce que le niveau de liquide amniotique est bas. Je suis alors à 37 semaines. Ainsi, elle m’informe et qu’il va falloir déclencher l’accouchement très prochainement. Le rendez-vous est fixé pour le 20 Août !

Ma grossesse s’est très bien déroulée, et même à la fin lorsque que l’on m’a dit que je n’avais pas beaucoup de liquide amniotique, je me sentais bien et prête à accoucher !

Je n’ai pas eu peur. J’avoue que j’étais un tout petit peu inquiète pour mon bébé mais, au final, l’équipe médicale me disait que tout irait bien si on déclenchait l’accouchement. Cela m’a beaucoup rassurée.

D’autre part, je suis de nature organisée. Ainsi, tout était prêt pour accueillir notre fille. Même ma valise de maternité était bouclée et cela depuis la 32ème semaine.

Du coup, le 20 août, à 7h du matin, j’arrive à l’hôpital et on m’installe dans une chambre. J’attends patiemment que quelqu’un arrive car je ne sais même pas ce qu’il va se passer. Lorsque la sage-femme arrive, elles me met un gel qui a pour but de provoquer la maturation et l’amincissement du col de l’utérus. En 6 heures, mon col de l’utérus était prêt pour l’accouchement. Je me suis alors déplacée en salle d’accouchement. A ce moment là, j’ai eu une injection d’ocytocine de synthèse, pour augmenter les contractions.

À 19h05, j’ai enfin eu la péridurale ! Mais, je n’ai ressenti aucun effet car l’anesthésiste me m’avait administré qu’une faible dose. Alors, il est revenu à 19h40 pour une deuxième dose. Ma gynécologue arrive en même temps. Elle attend qu’il finisse et me dit qu’elle doit m’examiner. Elle prend quelques minutes pour m’expliquer qu’elle doit procéder à un test et qu’il faut piquer la tête de bébé. Alors que l’anesthésiste s’en va, elle me dit que mon bébé devrait arriver le lendemain et qu’il faudrait que je me repose. Elle finit de parler et commence à m’examiner. A sa plus grande surprise… la tête de ma fille est à moitié sortie !!!! Je n’avais rien senti, juste une petite pression !

Panique à bord, il est 20h20, et il faut que je commence à pousser. Moi, toute contente, je rigole et fait des blagues à mon homme et aux infirmières. La gynécologue me fait même toucher la tête du bébé !! J’avoue que c’est très bizarre.

Je pousse 5 fois. En moins de 11 minutes, ma fille est née à 20h31. De mon côté, je suis hyper contente car je n’ai eu aucune déchirure ou épisiotomie. Un petit miracle ! Ma fille va parfaitement bien. Nous sommes restés 2 nuits à l’hôpital et avons pu rentrer chez nous le 22 août, tous en bonne santé !

Date de publication : 18 octobre 2021