Témoignage de C. , mariée à A. mums of 2

Notre souhait d’avoir des enfants

J’étais en couple avec A. depuis 7 ans quand nous avons décidé de créer notre famille. Cela faisait déjà un petit moment que nous parlions d’avoir des enfants.
Au départ, nous nous sommes renseignées pour réaliser une insémination à l’étranger. En y réfléchissant bien, le fait que l’enfant ne connaisse pas son père ne nous plaisait pas. Nous avons donc mis cette idée de côté.
Puis, des amies nous parlent de leur expérience d’insémination artisanale qui a fonctionné pour elles. A ce moment-là, nous avons pensé : «ça pourrait fonctionner pour nous aussi ! »
La question que nous nous sommes posée immédiatement c’est « qui pourrait être le papa ? ». Il était très important pour nous que ça soit quelqu’un qui nous plaise physiquement mais aussi mentalement.

Trouver le bon papa

Nous n’avons pas eu besoin de chercher très longtemps ! A. et moi étions totalement d’accord. Il y avait une personne qui correspondait exactement au papa que nous voulions. Il s’agit d’un très bon ami de longue date ; R..
Il fallait alors lui annoncer notre projet et lui demander s’il voulait être notre donneur.
Nous l’avons invité pour un simple apéritif et tout s’est fait de façon fluide. Nous lui avons demandé s’il était d’accord pour être le papa de nos enfants et sa réponse a été immédiate : OUI !
C’était si rapide que nous avons été surprises. Et nous lui avons dit de prendre le temps d’y réfléchir puisque ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Il a insisté en nous disant cette phrase magnifique :
« Pour moi c’est oui. Je ne vois pas pourquoi je vous priverai de ce cadeau. »
C’est quelques instants plus tard qu’il nous a posé des questions sur le déroulement de l’insémination artisanale. Nous l’avons, bien entendu, rassuré sur le fait qu’il n’y aurait pas de rapport sexuel. Nous avions prévu le matériel nécessaire.

Des débuts difficiles

Tout s’est enchaîné assez rapidement. Nous voulions chacune porter un enfant mais c’est A. qui était la première à tenter l’expérience.
Dans un premier temps, il a fallu repérer nos périodes d’ovulation. Il fallait être précise car les chances de tomber enceinte grâce à une insémination artisanale sont seulement de 10%.
Notre ami a complétement joué le jeu. C’était parfait.
A. est tombée enceinte au bout de 2 mois environ mais cette grossesse n’a pas abouti et elle a fait une fausse couche au cours du 1er trimestre. Ça a été une épreuve très difficile. Elle a fait une dépression et a mis plusieurs semaines pour s’en remettre.

Enceintes en même temps !

Lorsqu’A. s’est sentie prête, nous avons réessayé. 19 jours plus tard, elle a fait un test de grossesse : elle était enceinte ! Nous étions ensemble à ce moment-là et avons appris la bonne nouvelle en même temps. C’était une explosion de joie !
Je ne saurai pas expliquer pourquoi mais elle était sereine et savait au fond d’elle que ça se passerait bien cette fois-ci. De mon côté, j’étais un peu stressée. Je voulais tellement que tout se déroule pour le mieux.
Etant donné nos débuts compliqués et la probabilité assez faible de tomber enceinte en pratiquant une insémination artisanale, j’ai voulu faire l’insémination rapidement. Je pensais que ça allait prendre du temps. A ma plus grande surprise, ça a fonctionné de suite. J’étais enceinte également !
A. et moi allions accoucher à 6 mois d’intervalle seulement.
Nos grossesses se sont très bien déroulées. Nous étions suivies par le même gynécologue qui était au courant de notre histoire.
Nous avons eu la chance de ne jamais subir de mauvaise réaction ou de méchanceté. Le personnel médical a toujours été bienveillant.

De 2 à 4 en quelques mois

A. a accouché de notre petit garçon, et 6 mois plus tard, j’ai accouché de notre petite fille.
R. est un papa présent et les enfants savent très bien comment est composée leur famille.
A. et moi, nous sommes mariées en 2015. Cela nous a permis d’adopter mutuellement l’enfant porté par l’autre. Ainsi, aujourd’hui, nous sommes officiellement toutes les 2 mamans de nos 2 enfants.
R. avoue qu’il est papa en ayant que les bons côtés. Il n’a changé aucune couche et ne s’est pas levé la nuit …
Aujourd’hui, R. est en couple et il est à nouveau papa d’un petit garçon ! Nous sommes absolument ravies pour lui.

La réaction de nos familles

Je dois dire que tout le monde a vraiment bien réagi à l’annonce des grossesses. Beaucoup mieux que ce qu’on imaginait. Nous avons la chance d’avoir des familles très ouvertes.
Même la famille de R. est exceptionnelle avec les enfants !
Je me dis que quand il y a de l’amour, tout va.

Date de publication : 12 juillet 2021