Un nouveau type d’établissement est apparu en 2015 pour mettre au monde son enfant : les maisons de naissance. Ce nouvel endroit rassurant pour les parents, offre une nouvelle alternative à ceux qui sont effrayés par les interventions médicalisées. Berceau magique vous en dit plus sur ces structures de plus en plus prisées des futurs parents, que l’on ne trouve néanmoins pas partout sur le territoire.

Accoucher dans une maison de naissance

Une maison de naissance : de quoi s’agit-il ?

La première maison de naissance voit le jour en 1975 à New York. En France, il faudra attendre 2015 pour que 9 maisons à titre expérimentales soient créées. En 2020, une évaluation sera réalisée pour définir le maintien ou non de ces établissements.

Il s’agit de structures autonomes du point de vue administratif et juridique, dans des locaux attenant aux maternités classiques. Ces structures sont sous la responsabilité de sages femmes libérales, qui accueillent les femmes enceintes et leur donnent un suivi personnalisé tout au long de leur grossesse.

Pourquoi choisir d’accoucher en maison de naissance ?

Si vous choisissez d’accoucher dans une maison de naissance, vous serez suivie par une ou deux sages-femmes. Le but est vraiment d’offrir un suivi personnalisé avec des rendez-vous d’en moyenne 1h30, qui vous permettront de poser toutes les questions qui vous trottent dans la tête. Dans ce type de structure, pas de défilé de blouses blanches, on y respecte l’intimité des parents.

Les locaux des maisons de naissance sont attenants aux maternités, afin de permettre si cela est nécessaire d’y transférer les futures mamans. La volonté n’est donc pas de créer une concurrence entre les deux structures mais plutôt de les faire cohabiter.

Enfin, les maisons de naissance préconisent un accouchement plus naturel c’est à dire sans péridurale, et dans des conditions confortables. En effet, les locaux font se sentir comme à la maison. On y dissimule le matériel médical, et les chambres sont constituées de lits doubles et d’une baignoire :  rien de tel pour bien accueillir bébé. De plus, on peut décider de quitter la maison de naissance plus tôt que dans une maternité, votre petite valise sous le bras.

Qui peut choisir d’accoucher en maison de naissance ?

Accoucher dans une maison de naissance

Malheureusement, les maisons de naissance ne sont pas accessibles à tout le monde. Certaines règles sont à respecter si l’on souhaite y accoucher. En effet, celles-ci suivent un cahier des charges de Hautes Autorités sanitaires.

On y accepte seulement les grossesses à bas risques. En effet on y refuse donc les mamans ayant des grossesses multiples ou ayant déjà eu une grossesse avec des antécédents médicaux. Par antécédents médicaux on entend par exemple un bébé prématuré, un accouchement en siège ou encore une péridurale. Les mamans ayant des problèmes de santé comme du diabète, ou de la tension ne sont pas non plus acceptées.

Les maisons de naissance en France

  • Paris : Un nid pour naitre
  • Vitry sur Seine : Premier cris
  • Castre : Maison de naissance DOUMAIA
  • Grenoble : Un nid pour naitre
  • Baie-Mahault – Guadeloupe : Le Temps de naître
  • Saint Paul : Joie de naître
  • Bourgoin-Jallieu : Premières heures au monde
  • Sélestat : Maison de naissance DOUMAIA
  • Nancy : Un nid pour naître

Crédit photo : Photo 1 Unsplash, Photo 2 Unsplash

Date de publication : 26 juin 2018