Pendant que certains enfants s’en sortent bien en mathématiques sans rencontrer de difficultés à faire leurs devoirs d’école, pour d’autres, cette matière est un vrai cauchemar. Ce que beaucoup ignorent, c’est que la plupart d’entre eux ont parfois juste besoin d’un coup de main pour comprendre les cours ou faire leurs devoirs de maths correctement comme les autres. Votre enfant est dans ce cas et demande chaque fois votre assistance pour faire ses devoirs en mathématiques ? En optant pour des cours particuliers et en suivant rigoureusement sa progression, vous l’aiderez à surmonter ses difficultés.

Optez pour des cours de soutien avec un professeur particulier

Si les mathématiques ne sont pas votre tasse de thé, la meilleure solution pour l’encadrement de votre enfant à la maison est d’engager un professeur particulier de maths. Celui-ci sera aussi d’une aide capitale si vous revenez fatigué à la maison les soirs après le travail et que vous n’avez pas le temps d’aider votre enfant à faire ses devoirs.

Vous pouvez engager cet enseignant pour des séances en présentiel à domicile. Vous pouvez également passer par des plateformes qui vous mettent en contact avec des profs particuliers pour des cours virtuels en suivant un programme d’apprentissage personnalisé.

Lors de ces séances sur mesure d’environ 50 minutes à 1 heure selon le niveau de l’enfant, ce prof pourra écouter ses besoins et lui donner des cours de soutien. Il va notamment l’aider à apprendre ses cours, à comprendre les propriétés et théorèmes ou à maitriser la résolution des problèmes. À partir de ces explications, il sera mieux outillé pour faire face à ses exercices sur chaque chapitre ou notion du cours. En cas de difficultés, le professeur particulier l’aidera à trouver des solutions aux devoirs de l’école. Il peut aussi lui en donner d’autres pour évaluer ses compétences.

Votre enfant va alors progresser en maths en suivant des cours particuliers, en avançant à son rythme, sans aucune pression. Vous serez toutefois informé régulièrement sur son évolution, sa motivation et son niveau de compréhension de chaque notion.

Apportez-lui votre aide, sans tout faire à sa place

Lorsque votre enfant demande votre aide pour faire ses devoirs en maths, ne refusez pas catégoriquement. Même si vous n’êtes pas très bon en mathématique ou que vous ne vous sentez pas à l’aise avec la notion dont il parle, montrez que vous êtes à l’écoute de ses besoins et aidez-le autant que vous le pouvez.

Au lieu d’un « non », dites-lui plutôt que vous comprenez que les maths peuvent être parfois difficiles, mais que vous croyez en ses capacités à trouver des solutions. C’est aussi pour vous l’opportunité de faire quelques recherches sur internet pour en apprendre plus sur le sujet ou pour trouver les bonnes réponses.

Cependant, ne faites pas tout le devoir à sa place en lui donnant directement les réponses. C’est parfois tentant quand on ressent la détresse de son enfant, mais ne cédez pas à cette tentation. Donnez-lui plutôt des pistes pour débloquer les exercices et trouver les bonnes réponses.

Dites-lui par exemple de bien relire les consignes et expliquez-les-lui ou assurez-vous qu’il les a compris. Suggérez-lui peut-être de feuilleter ses livres de classe pour avoir des solutions ou donnez-lui des indices sur des sources à consulter. Il doit forcément trouver les réponses à ses devoirs lui-même pour mieux apprendre. Vous n’avez donc qu’un rôle de guide à jouer.

Aidez votre enfant à faire un planning hebdomadaire de révisions ou des devoirs

Une autre façon d’aider votre enfant à faire ses devoirs et d’établir avec lui un calendrier d’étude sur toute la semaine. Vous prévoyez en fonction de son emploi du temps de l’école des plages horaires fixes non seulement pour les devoirs de maths, mais également pour les devoirs dans les autres matières.

Les enfants ont généralement besoin de trouver un équilibre entre l’école, leur vie sociale et les activités extra scolaires pour performer. En l’aidant à mettre en place ce planning hebdomadaire, vous l’aidez également à trouver cet équilibre. Vous instaurez d’autre part une routine qui l’amènera à toujours trouver du temps pour réviser ses leçons ou faire ses devoirs.

Demandez-lui d’abord s’il veut faire ses devoirs juste après les cours en revenant de l’école pour libérer la soirée ou s’il préfère se reposer un peu, prendre le goûter avant de les faire. Demandez aussi son avis sur le fait d’avoir une longue période d’étude chaque soir ou d’avoir plusieurs petites périodes. Tenez compte de ses choix, car c’est à lui de respecter le programme, pas à vous.

Créez avec lui un cadre propice pour étudier et faire ses devoirs de mathématiques

Votre enfant doit avoir un cadre plaisant pour faire ses devoirs de maths ou des autres matières. Cet endroit sera son espace de travail où il doit se sentir à l’aise pour faire ses études. Avoir un tel espace peut le stimuler à réfléchir et à donner le meilleur de lui-même pour trouver des solutions aux exercices.

Ce cadre propice au travail peut être aménagé dans sa chambre, dans la salle à manger, dans la cuisine ou dans d’autres pièces selon sa convenance. Assurez-vous qu’il dispose d’une table d’étude et une chaise adaptée à sa taille. Veillez également à ce que l’espace choisi soit bien éclairé et organisé.

S’il préfère étudier dans le calme, créez ce cadre loin de toutes sources de bruit. En effet, certains enfants aiment le silence complet pour mieux se concentrer alors que d’autres ne trouvent aucun problème à ce qu’il ait un peu de bruit ambiant lors des révisions ou lorsqu’ils font leurs devoirs. Par rapport à l’ambiance environnante, tenez donc également compte de l’avis de votre enfant.

Rappelez-lui les heures auxquelles il doit faire ses devoirs

Il n’est pas rare que les enfants oublient l’heure à laquelle ils doivent faire leurs devoirs. Ceci arrive notamment sous l’effet de la fatigue de la journée ou lorsque la routine des bonnes habitudes ne s’est pas encore bien installée.

Reprenez le planning que vous aviez établi et rappelez-lui régulièrement les créneaux définis à consacrer à ses études. Par ce suivi et ces rappels, vous l’aidez à faire ses devoirs non seulement en maths, mais aussi dans les autres matières.

Veillez à limiter les distractions pendant les heures des devoirs

Pour aider votre enfant à faire ses devoirs en mathématiques, établissez des règles claires à respecter pendant les plages horaires définies pour les études. Soyez par exemple ferme sur les règles suivantes : « pas de télé », « pas de PlayStation » et « pas de visite d’amis » aux heures où on doit faire ses devoirs. Veillez à éliminer toute source de distraction de son espace de travail.

Si éventuellement vous avez plusieurs enfants, veillez à ce que la présence ou les activités des autres dans le logement ne perturbent pas celui qui est en train de travailler. Pour régler ce problème, vous pouvez définir approximativement le même planning hebdomadaire pour tout le monde.

Vérifiez quotidiennement si les devoirs sont faits

Dans le planning hebdomadaire, définissez un moment où vous allez vérifier si votre enfant a fait ses devoirs en mathématiques et également dans les autres matières. Vous pouvez par exemple choisir un créneau les soirs avant qu’il aille au lit.

C’est un moyen de l’aider à faire ses devoirs en maths, car il sera stimulé et contraint d’une façon ou d’une autre à se concentrer au maximum sur ses études. Il peut aussi prendre ce contrôle comme une sorte de défi à relever pour être satisfait de sa journée.

Vérifiez les devoirs et profitez-en pour lui montrer dans la mesure du possible les éventuelles erreurs à corriger. Cette vérification va par ailleurs vous permettre d’échanger avec votre enfant et de voir s’il comprend les leçons, s’il corrige ses lacunes en mathématiques ou s’il faut adopter d’autres méthodes de travail. Vous pouvez, lors de ces échanges, lui proposer des astuces mnémotechniques (si vous en connaissez) pour qu’il s’améliore en maths.

Récompensez les efforts de l’enfant en mathématiques

Utilisez le renforcement positif pour aider votre enfant à faire ses devoirs de mathématiques et à progresser dans la matière en général. Récompensez chacun de ses efforts et soulignez ses réussites, même les plus petites. Vous allez nourrir ainsi sa confiance en lui et il deviendra avec le temps de plus en plus autonome dans ses études.

Pour certains enfants, il n’est pas nécessaire de les complimenter tout le temps. Même si vous remarquez que le vôtre en fait partie, n’hésitez pas à souvent lui faire part de ses progrès ainsi que ses résultats positifs. C’est l’une des meilleures façons de l’encourager, de le garder motivé, de lui prouver qu’il avance et que ses efforts portent des fruits.

Pour le motiver à bloc, vous pouvez le challenger et lui promettre un cadeau pour chaque devoir de maths sans fautes. Il est possible d’aller plus loin en promettant de lui offrir un jouet ou quelque chose qu’il vous demande depuis un certain temps à condition qu’il ait une note donnée pour le prochain contrôle. Fixez la note selon son niveau en maths. Ne lui demandez pas par exemple d’avoir 18/20 pour le moment s’il avait du mal à avoir 10/20.

Ne le blâmez pas s’il ne réussit pas ses devoirs ou s’il a de mauvaises notes

Certaines mamans blâment parfois leur enfant qui ne s’en sorte pas en mathématiques ou le compare à un frère, une sœur, ou un(e) ami(e) qui réussit bien. Que faire alors si votre enfant a toujours du mal à faire ses devoirs et à s’en sortir en maths ? Ne baissez pas les bras et persévérez dans la recherche de solutions pour l’aider à corriger ses lacunes en mathématiques. En collaboration avec le professeur de cours particuliers et l’enseignant à l’école, trouvez des astuces qui peuvent l’aider à progresser comme des jeux mathématiques.

Soyez toutefois réaliste dans vos attentes vis-à-vis de votre enfant. Respectez son rythme d’apprentissage en mathématiques et n’oubliez pas que chaque enfant est différent. Il est possible qu’il rencontre des difficultés à s’accoutumer aux maths au début, mais un déclic fera de lui un as dans cette matière par la suite.

Date de publication : 31 mai 2022