Vous avez très certainement déjà entendu parler du baby-blues, déprime des jeunes mamans liée à la chute hormonale et la fatigue des premières semaines avec bébé. Mais connaissiez-vous le daddy blues ?

Ce phénomène de déprime après l’accouchement ne toucherait pas uniquement les mamans. Après avoir vécu la grossesse à vos cotés et endossé un rôle important durant l’accouchement, environ 10% des hommes auraient malgré tout des difficultés à trouver leurs marques dans cette nouvelle vie de papa. Alors comment le daddy blues se manifeste t’il et de quelle façon le surmonter ? La rédac’ du Mag donne réponse à vos questions.

illustration du daddy blues avec un papa inquiet avec son bébé dans les bras

Le daddy blues, c’est quoi ?

Bien qu’elle soit moins courante chez les hommes que chez les femmes, cette version masculine de la dépression post partum existe. Il est donc important de la comprendre pour aider le papa à la surmonter.

Devenir parents est une merveilleuse expérience riche en émotions, mais certains peuvent se trouver effrayés face à ces nouvelles responsabilités. L’origine de ce mal-être viendrait majoritairement de la difficulté à passer du statut de « couple » à celui de « parents ». Cet équilibre entre la vie à deux et la vie avec bébé est bien souvent difficile à trouver. Après l’accouchement, l’attention est essentiellement portée sur bébé et la jeune maman, un sentiment de solitude et d’abandon peut alors se faire sentir chez le papa. Le daddy blues se manifeste pratiquement de la même manière que chez les femmes :

  • angoisses,
  • humeurs changeantes,
  • impatience,
  • désintérêt face au bébé,
  • difficulté à tisser des liens,
  • troubles du sommeil

Ces troubles provoqués chez les papas peuvent sérieusement nuire à leur santé mentale s’ils ne sont pas pris en considération. Il faut donc les rassurer et les accompagner au mieux dans cette magnifique aventure qu’est de devenir parents !

4 façons de l’aider à surmonter le daddy blues

  1. Maintenir un climat de confiance et communiquer sont 2 éléments essentiels pour remédier au daddy blues. Les 2 partenaires doivent communiquer et échanger à propos de leurs doutes, leurs craintes, avec le plus de bienveillance possible. C’est une aventure qui doit être vécue à deux et avec le soutient de son ou sa partenaire en cas de remise en question.
  2. Créer le lien en douceur permet au papa de ne pas se sentir brusqué. Inutile de le presser et de lui reprocher de ne pas être « assez » ou d’être « trop ». Impliquez le peu à peu dans diverses tâches quotidiennes avec bébé : lui donner le biberon, le changer, l’endormir, lui donner le bain… Accompagnez ses gestes et rassurez-le. Il est important qu’il appréhende son nouveau rôle de papa à son rythme pour qu’il ne rejette pas son bébé.
  3. Quand bébé débarque, ce sont toutes les habitudes de couple qui sont chamboulées. Il est donc primordial lorsque vous le pouvez, de retrouver vos moments à deux dans cette nouvelle vie à 3. Les gestes tendres, les mots rassurants et les confessions sont des moments essentiels pour aider le papa à surmonter le daddy blues.
  4. Ayant moins peur du jugement, il est souvent plus facile d’exprimer ses émotions chez un spécialiste. N’hésitez donc pas à consulter si vous estimez que c’est nécessaire. Il saura rassurer le papa et trouver les bons mots pour aider votre couple à trouver un nouvel équilibre.

crédit photo : iStock

Date de publication : 25 janvier 2021